Infowakat | Dépôt pour le PAE/JF : Les personnes handicapées rencontrent des difficultés
dimanche 24 septembre 2017
Categories

Dépôt pour le PAE/JF : Les personnes handicapées rencontrent des difficultés

Depuis le 26 juin dernier, le Gouvernement a procédé au lancement des dépôts de dossier au compte du Programme d’Autonomisation économique des Jeunes et des Femmes (PAE/JF). Dès lors, les jeunes ont pris d’assaut la maison de la culture Jean Pierre GUINGANE et à l’INJEPS. Les candidats ont dénoncé certains faits dans les conditions de dépôt ; les personnes handicapées ont dit un mot. C’était à l’INJEPS de Ouagadougou.

Les personnes handicapées attendent les fiches de remplissage

16,5 milliards de FCFA, c’est le montant qui sera distribué aux jeunes et femmes pour les soutenir dans leurs différentes initiatives. Si certaines personnes veulent bénéficier de cet appui pour booster leurs activités, d’autres sont encore en phase de mise en œuvre de leurs projets. C’est le cas d’Awa KANAZOE qui dit être venue pour « pour tenter » sa chance. « J’ai besoin de 500 000 FCFA pour débuter mon projet de vente de vêtement et je sais qu’avec cette somme, je pourrai mettre en œuvre ce projet », a-t-elle laissé entendre.

Il y a des gens qui ne grincent même pas les sourcils pour demander ce fond mais avec d’autres personnes, il a fallu les convaincre de « prendre crédit ». Maimouna SAWADOGO ne dira pas le contraire. « J’ai peur des crédits et quand j’en prends, je n’arrive plus à dormir paisiblement », a-t-elle dit avant de justifier sa présence à l’INJEPS pour le dépôt : « Si je suis là, c’est parce qu’on m’a encouragé à le faire afin de pouvoir faire prospérer mon activité. Je suis coiffeuse de profession. Pour cet appui, je ne sais pas combien je vais demander pour le moment car on a un manque de fiche actuellement».

Mme Marie Da/Sawadogo

Mme Marie DA/SAWADOGO : « J’appui une association féminine dans la province du Yatenga. Ma présence ici s’inscrit dans le but d’explorer les avantages que nous offre ce fond, et voir sa soutenabilité à notre association dans une perspective de création d’emploi pour les femmes qui sont démunies de moyens. Nous entrevoyons créer une usine de transformation des fruits et légumes. Cette unité pourra à son tour employer plusieurs femmes et créer plusieurs emplois direct et indirect. Pour notre unité il nous faut un minimum de 5 millions ».

Le mécontentement des personnes handicapées

Samson KABORE, handicapé, il est artisan de profession. « Je fais la pyrogravure et maroquinerie il y a maintenant une dizaine d’années. J’ai besoin d’au moins un million dans ce fond pour booster mes activités. On m’a dit qu’on peut payer pendant 36 mois. Quand on fait le calcul c’est dire qu’on doit payer en moyenne 28 000 F par mois. Mais nous rencontrons certaines difficultés dans le dépôt de dossiers. En tant que personnes handicapées, nous ne pouvons pas monter au lieu de dépôt. Il y a actuellement un manque de fiche et même si les fiches reviennent, il nous faudra solliciter le soutient des autres personnes pour d’abord retirer les fiches et ensuite les déposer après remplissage ».
Nous avons également recueillis les avis de certaines personnes présentes sur le site de dépôt.

Boureima Diallo marqueur à l’INJEPS

Drissa BAMOGO : « Je suis un employé de commerce. Le travail se passe très bien mais j’ai encore besoin de soutien pour faire prospérer ma boutique. Il y a aussi une petite difficulté que nous traversons ici. Pour déposer le dossier, on demande la garantie d’une moto. Pour ceux qui n’ont pas de moto, je ne sais pas comment ça se fera. Moi j’ai juste besoin de 300 000 FCFA pour soutenir mon commerce ».

Boureima Diallo, parqueur à l’INJEPS : « Les jeunes ne manquent pas de se plaindre pour ce dépôt. Avec la question de garantie demandée, il y a des jeunes qui n’ont même pas de vélo ne parlons pas de moto pour garantir. Les jeunes n’ont pas les moyens et se disent que cette aide n’est pas totalement faite pour eux ».

Les réceptionnistes des dossiers n’ont relevé aucune difficulté car, à les entendre, « tout se passe bien ».

Armand Kinda
Infowakat.net

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Moaga Studios