Infowakat | HACKATHON 2017 au Burkina Faso : « Inventez les médias de demain », aujourd’hui 
vendredi 24 novembre 2017
Categories

HACKATHON 2017 au Burkina Faso : « Inventez les médias de demain », aujourd’hui 

La 3e édition de Hackathon a ouvert ses portes ce vendredi 9 juin 2017 à Ouagadougou. Plus d’une cinquantaine de compétiteurs s’arcbouteront sur le thème principal de cette édition qui est « Inventez les médias de demain », pour éclore des idées innovatrices qui favoriseront l’innovation dans les services et contenus des médias numériques. Cette présente édition de Hackathon se tiendra dans un contexte d’innovation en réunissant des jeunes de plusieurs pays dans la capitale du Burkina Faso.

Rémis Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, par ailleurs patron de la présente cérémonie a estimé que cette édition de hackathon est une initiative qui met des jeunes africains en compétition sur la question des mutations qui existent dans les médias. Pour lui, les enjeux aujourd’hui auxquels sont confrontés les médias  sont des  enjeux de contenu, culturels et économiques. « Aujourd’hui les acteurs consomment essentiellement numérique », a-t-il dit. De son avis sur cette édition, pense-t-il qu’il faut que les jeunes puissent créer des contenus ou des applications, afin de compétir dans le but d’avoir la capacité d’ « innover pour être en phase avec la nouvelle communication numérique que nous avons ».

Aussi, pour Emmanuel ADJOVI, responsable des questions numériques à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Hackhaton fait partie des initiatives de l’OIF pour « encourager l’innovation » au sein de la jeunesse des pays francophones en développement. Le but recherché dans la réalisation de cette présente édition, c’est d’amener les jeunes à travailler ensemble et à conjuguer leurs efforts pour favoriser la créativité afin d’aboutir à des produits et des services innovants dans les domaines des médias. « Il s’agit de l’accompagnement que l’OIF apporte aux pays francophones en générale, aux africains et fait en sorte que la jeunesse francophone d’Afrique soit au cœur de l’innovation et contribue à l’innovation des médias », a-t-il précisé.

Pourquoi ”inventez des médias de demain ?“

A entendre le responsable de l’OIF, les médias aujourd’hui connaissent des changements fondamentaux. Ces changements ne sont même pas achevés, puisse que, selon lui, l’innovation fonctionne de façon continue et le cycle de l’innovation est de plus en plus réduit. « Nous avons besoin d’être alerte. Présenter les médias de demain à partir d’aujourd’hui », a-t-il indiqué.

L’innovation majeure à cette édition de Hackathon, révèle Emmanuel ADJOVI, c’est le fait que ce ne soit pas uniquement les jeunes du pays concerné qui y participent comme ça l’était dans les précédentes éditions. A l’édition présente de Hackathon, des jeunes de l’Afrique occidental et centrale ont été sélectionnés, suite à un appel à candidature, pour se joindre aux jeunes Burkinabè pour que la compétition soit dans des buts africains afin de relever le niveau de la compétition de sorte à faire comprendre aux jeunes Burkinabè que l’enjeu n’est pas simplement local mais plutôt mondial dans un contexte où « les grands groupes de communication dominent aujourd’hui les contenus numériques ». Après cette compétition, les jeunes ont la possibilité par la suite de postuler à un concours que l’OIF organise pour l’ensemble des pays francophones au plan mondial.

Armand Kinda

Infowakat.net

 

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INFOWAKAT.NET