L’attiéké, autrefois spécialité ivoirienne, est aujourd’hui produit et conditionné au Burkina Faso. Le Groupement de Transformation des Produits Agricoles (GTPA) WendKunni en a fait sa spécialité en produisant de l’attiéké made in Burkina Faso. Nous sommes allés à la rencontre de cette association de femmes qui fait des merveilles. Florence BASSONO/KABORE, Secrétaire de Direction de formation, aujourd’hui transformatrice de produits agricoles, par ailleurs coordonnatrice des activés du GTPA nous livre le secret de son Groupement.

Florence Bassono/Kaboré, coordonatrice de GTPA

GTPA WendKuuni comporte une soixantaine de femmes dont une quarantaine à Ouagadougou et une trentaine à Nabadgogo dans le Boulkiemdé. Ce sont des femmes qui, à la base, sont « très pauvres et analphabètes ». L’idée de la création du groupement, à en croire Florence BASSONO/KABORE, c’est d’aider les femmes qui n’ont pas les moyens d’entreprendre à avoir une source de revenu pour booster leurs activités.

Lire la suite sur entreprendreaufaso.com