Infowakat | Programme d’urgence au Sahel: Le Burkina Faso bénéficie d’un appui de l’Allemagne et de l’UE à hauteur de 20 milliards FCFA
vendredi 24 novembre 2017
Categories

Programme d’urgence au Sahel: Le Burkina Faso bénéficie d’un appui de l’Allemagne et de l’UE à hauteur de 20 milliards FCFA

Le Burkina Faso a procédé à la signature de convention pour la mise en œuvre du projet ProGEF (Programme de Gestion intégrée des Espaces frontaliers au Burkina Faso) ce jeudi 29 juin 2017 à Ouagadougou. Ce projet vise à améliorer la sécurité, la stabilité mais aussi les conditions de vie aux espaces frontaliers. Il sera mis en œuvre par la Coopération allemande à travers le GIZ, pour une durée de quatre (4) ans.

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon SAWADOGO

Le projet ProGEF est financé par l’Union européenne (UE) et le Gouvernement fédéral allemand à hauteur de 30 million d’Euro (environ 20 milliards de FCFA) dont la contribution de 25 million d’euro pour l’UE. Il promeut la collaboration transfrontalière avec le Mali et le Niger tout en mettant la protection des droits humains et des standards démocratiques au premier plan. « Ce projet s’inscrit dans le nouveau plan de développement du Sahel que le Burkina Faso vient d’adopter. Ce projet n’est ni de l’UE ni de la république fédérale d’Allemagne. C’est votre projet à vous », a indiqué Jean LAMY, Chef de la Délégation de l’UE dans son allocution. « Le gouvernement burkinabè avec nous, travaillons ensemble pour sécuriser et stabiliser les espaces et zones frontalières », a dit Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl, Ambassadeur d’Allemagne. C’est dans ce cadre qu’est née l’idée de la mise en œuvre du ProGEF.

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon SAWADOGO s’est dit satisfait de ce soutien qui, selon lui, renforcera le programme d’urgence au Sahel qui a été récemment adopté par le Gouvernement burkinabè. Ainsi, pour la bonne mise œuvre du projet par le GIZ, Siméon SAWADOGO a révélé qu’un comité de pilotage sera mise en place. Il demande cependant la contribution de la population.

L’importance du présent projet

Dr Dietrich Frite Reinhold Pohl ambassadeur d’Allemagne

Le ProGEF, par la gestion intégrée des espaces frontaliers, entre autres par l’amélioration des conditions de vie de la population, vise à contribuer à la stabilisation du pays et à prévenir la radicalisation dans les espaces frontaliers avec le Mali et le Niger. Ainsi, au niveau local, national et régional, des structures seront créées afin d’améliorer les conditions de vie de la population et de prévenir leur radicalisation.

A la cérémonie de lancement de la mise en œuvre de projet, le Ministre Siméon a procédé, d’une part, à la signature de la convention avec le chef de Délégation de l’UE et d’autre part, à la signature de mise en œuvre du projet avec le GIZ. Le Gouvernement burkinabè a aussi reçu deux (2) véhicules, fruit de la coopération avec l’UE et la république fédéral d’Allemagne.

Armand Kinda
Infowakat.net

Laisser un Commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

INFOWAKAT.NET