A LA UNE Actualité Burkina Education Société

2ème édition du camp éducatif : Le MAJ/ABBEF rebelote sur l’éducation aux bonnes mœurs chez les jeunes

Le mouvement d’action des jeunes (MAJ) de l’association Burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) a organisé du 08 au 13 septembre 2019 un camp dénommé « camp national éducatif » en faveur des jeunes venus d’horizons divers. La cérémonie d’ouverture, présidée par le représentant du président du conseil régional, par ailleurs parrain de la dite cérémonie,  Arouna Barro,  a eu le 11 septembre 2019 au centre Maranatha de Bobo-Dioulasso.

 C’est pour permettre le plein épanouissement des jeunes que le mouvement d’action des jeunes de l’association Burkinabè pour le bien-être familial (MAJ ABBEF) a organisé ce camp éducatif deuxième du genre sous le thème « le MAJ ABBEF : une jeunesse résolue à lutter contre les grossesses non désirées ».

Durant six (6) jours, la formation sera focalisée sur des notions théoriques telles que la santé sexuelle et reproductive, le leadership, le management et les formations en entrepreneuriat   mais aussi sur des notions pratiques à savoir entre autres les travaux manuels, au nombre quels la formation sur les activités génératrices de revenus, etc.

Participants au camp

Au nombre de 43, ces  jeunes venus de Bobo-Dioulasso, de Ouagadougou, Koudougou, Koupela,  etc seront formés de sorte à s’assumer eux-mêmes, à forger leur personnalité, toute chose qui leur permet d’éviter certains maux sociaux au nombre desquels la délinquance, les grossesses non désirés, le chômage,  etc. Selon le président national de MAJ ABBEF, Oumar Tao, cette formation sera une aubaine pour incarner aux jeunes un processus dans lequel le pays s’est engagé à savoir la capture du dividende démographique. Cette question de dividende démographique passe notamment par la lutte contre les grossesses non désirées, les naissances précoces, celles rapprochées et très nombreuses.

Quant au parrain de la cérémonie représenté par le premier adjoint au président du conseil régional Arouna Barro, c’est un vibrant hommage qu’il a rendu aux jeunes pour leur engagement en faveur de l’édification du Pays. Il a loué l’action du MAJ qui est un creuset de jeunes engagés « pour la promotion, le leadership et la participation des jeunes au développement notamment sur les questions touchant à la santé en générale et la santé sexuelle et de la reproduction en particulier ».

Les jeunes mettront à profit leurs séjours pour visiter les sites touristiques tels que la vieille mosquée de Dioulassoba, les silures sacrés de Dafra et bien d’autres activités récréatives.  ils n’occulteront pas de rendre visite au chef des Bobo-Mandarè.

S.E

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le Synatic dénonce un « piratage » d’images à la RTB

Infowakat MEDA

Tribunal de l’actualité : Les policiers et militaires radiés convoqués à la barre

Infowakat MEDA

Côte d’Ivoire : La CPI fait appel de l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Nafissiatou VEBAMA

Marche UAS : ce qui s’est passé montre que nos dirigeants sont les mêmes (UAS)

Infowakat MEDA

Burkina : Le fonds minier disponible en septembre ( ministre du commerce)

Infowakat MEDA

Ougadougou : le maire n’autorise pas la marche meeting du 16 septembre

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR