Actualité Articles Ecomedia PME

4e édition du FIMO : Les « erreurs ne seront plus tolérées », Sibiri SANOU, SG MICA

La 4e édition de la Foire Internationale Multisectorielle de Ouagadougou (FIMO) est en ligne de mire et déjà les organisateurs de cette édition mettent les petits plats dans les grands pour que cette édition soit une réussite. Les membres du comité d’organisation de cette édition ont tenu une conférence de presse dans la matinée de ce lundi 25 septembre 2017 pour donner les différentes articulations de cette foire qui mobilisera des pays d’Afrique, d’Asie et d’Europe.

Sibiri SANOU, SG du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat

« Développement du commerce sud-sud, facteur d’intégration économique et source d’emploi pour la jeunesse ». C’est sous ce thème que se tiendra la 4e édition de la Foire Internationale Multisectorielle de Ouagadougou (FIMO) prévu au Burkina Faso du 27 octobre au 05 novembre 2017 précisément au parc des expositions du Salon International de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO). Organisée par l’Agence pour la Promotion des Exportations du Burkina Faso (APEX-Burkina) en collaboration avec les structures d’appui au secteur privé, cette 4e édition de la FIMO va accueillir 150 exposants des pays d’Afrique (Zone UEMOA et autres), d’Asie (Chine Taïwan, Pakistan, etc.) et d’Europe. A en croire Sibiri SANOU, Secrétaire général (SG) du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (MICA), il est attendu à cette édition plus de 1000 visiteurs. Pour cette présente édition, le Togo voisin est le pays à l’honneur.

Eviter les erreurs dans cette édition

APEX et ses collaborateurs disent avoir beaucoup appris des erreurs des éditions précédentes et que pour la présente édition, tout sera mis en œuvre pour la satisfaction des différents participants. La sécurité des participants et de toute la population sera garantie, a laissé entendre Sibiri SANOU. « Nous sommes à la 4e édition et l’erreur ne sera plus tolérée », a-t-il ajouté.

Cette édition-ci connaitra plusieurs innovations. Les stands pour les différents exposants seront livrés « clés en main ». « Il seront construits en matériaux modernes et définitifs en module de 9 m2 », rassure le SG du MICA. Le prix des stands varient selon leurs catégories. Ainsi, les stands pays couteront 535 euros/9m2 soit environ 350 000 FCFA et 250 000 pour les exposants nationaux. Il y aura également des stands pays à 764 euros/9m2 soit environ 500 000FCFA. « Pour encourager nos entreprises nationales, les stands leur seront proposés à 250 000 FCFA », a dit Issa Benjamin BAGUIAN, Directeur général (DG) Apex-Burkina. Les espaces nus à l’extérieur sont estimés à 230 euros/9 m2, soit environ 150 000 FCFA.

Issu Benjamin Baguian DG APEX Burkina

En marge de la 4e édition de la FIMO, se tiendra du 28 au 30 octobre 2017, la deuxième édition du Forum de l’emballage des pays de l’UEMOA sur le même site du SIAO sous le thème : « Emballages de qualité, facteur de compétitivité des entreprises à l’exportation ». A ce forum, des entreprises de fabrication d’emballages d’Afrique, d’Asie et d’Europe viendront « montrer leur savoir-faire » aux potentiels utilisateurs de ces emballages, notamment les petites et moyennes entreprises (PME/PMI) de transformation des produits locaux. A en croire le Dg APEX-Burkina, ce forum contribuera à l’ « amélioration de la compétitivité des produits du secteur agro-alimentaire ».

Le budget de la 4e édition de la FIMO cette année est évalué à 150 millions de FCFA. Un comité national d’organisation a été mis en place pour réussir l’organisation de la FIMO et du Forum. Les membres dudit comité composé de six (6) commissions ont été installés au cours de cette conférence de presse.

Armand Kinda
Infowakat.net

 

ARTICLES SIMILAIRES

FESPACO 2021: La ministre de la culture reçoit les bénédictions du mogho naba Baongo pour la 27 ème édition

INFOWAKAT

748 élèves sous-officiers de la gendarmerie nationale prêt pour être au service du pays

INFOWAKAT

Ouagadougou : des véhicules mis en fourrière pour mauvais stationnement

INFOWAKAT

Bobo/Éducation : Pas de frais scolaire pour les nouveaux élèves du préscolaire et primaire

REDACTION

Sécurité : Le Burkina Faso acquiert d’équipements et de véhicules de défense turcs

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours professionnel de recrutement d’élèves Inspecteurs de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle (ex Instituteurs Principaux), session 2021.

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR