Actualité Burkina Politique

Affaire CAMEG : Le camp du DG Koussoubé donne sa version des faits

Les avocats conseils du nouveau directeur général de la CAMEG ont animé une conférence de presse, ce samedi 10 septembre 2016 à Ouagadougou. L’objectif visé par les conférenciers du jour était d’éclairer l’opinion publique sur les procédures judiciaires dans l’affaire CAMEG et le récépissé délivré par le MATDSI.

Les 2 avocats conseils de la « nouvelle CAMEG » (Me Alexandre Sandwidi à Gauche et Me Rodrigue Bayala à droite)
Les 2 avocats conseils de la « nouvelle CAMEG » (Me Alexandre Sandwidi à Gauche et Me Rodrigue Bayala à droite)

« Nous ne pouvons rien construire dans le mensonge », c’est avec ces propos de Monseigneur Paul Ouédraogo lorsqu’il s’adressait au Président du Faso et aux Burkinabè dans un appel en décembre 2015, que les avocats conseils du nouveau directeur général de la CAMEG, Damien Koussoubé, ont ouvert la conférence de presse de ce samedi 10 septembre 2016.

Avant de donner une que

lconque explication à cette crise que vit la CAMEG, Alexandre Sandwidi, Avocat à la cour, a rappelé que la CAMEG a été créée sous forme d’un projet en 1992 et que c’est le 23 janvier 1998, que les membres fondateurs ont adopté des statuts portant reproduction et transformation de la CAMEG sous la forme d’une association.

De ce fait,  Me Alexandre Sandwidi a expliqué que les statuts et règlement intérieur de la CAMEG prévoient 3 organes que sont le Conseil d’administration, le comité de supervision, et la direction générale. Selon lui, le règlement prévoit que les membres du Conseil d’administration au titre de l’Etat, sont nommés par décret pris en conseil des ministres et que tous les administrateurs ont un mandat de 2 ans renouvelable une fois. Ce même règlement intérieur, dispose également que le directeur général est choisi pour ces qualités de gestionnaires sur la base d’un appel à concurrence lancé par le Conseil d’administration.

A en croire l’avocat conseil du DG Damien Koussoubé, le mandat des représentants de l’Etat au Conseil d’administration a expiré depuis le 9 avril 2016 et que  ceux-ci n’en n’ont pas informé le ministère de la Santé. « Pire, le 12 mai 2016, bien que leur mandat soit expiré, ils décident dans un point de divers d’une session extraordinaire du conseil d’administration, du renouvèlement pour 3 ans du contrat du DG intérimaire à l’origine, sans appel à concurrence et sans l’avoir évalué en violation des statuts de la CAMEG et celui du code du travail », révèle-t-il.

A entendre l’avocat à la cour, c’est face à une telle situation et au regard de l’urgence, que les membres fondateurs de la CAMEG ont décidé lors d’une assemblée générale extraordinaire, que Damien Koussoubé assure les affaires courantes pour une période d’intérim de 3 mois, dans l’attente du remplacement des administrateurs, de l’installation effective de tous les membres statutaires de la CAMEG et de l’ouverture à la concurrence du poste de Directeur général.

Au  regard de ces textes, Me Alexandre Sandwidi a déclaré que la version des statuts que détiennent Dr Bocar Kouyaté et Kadéba Chrysostome sont d’origine douteuse, car cette version est « introuvable dans les archives du département en charge des libertés publiques ».  « Aujourd’hui, à l’heure où je vous parle, seuls les actes posés par le Dr Konfé Salifou et par le DG Koussoubé Damien engagent le conseil d’administration et la direction générale de la CAMEG, et le récépissé délivré par le MATDSI n’est entachée d’aucune irrégularité et n’a pas vocation à créer une nouvelle CAMEG » a précisé Me Sandwidi à la fin de son propos.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

748 élèves officier de la gendarmerie nationale prêt pour être au service du pays

INFOWAKAT

Ouagadougou : des véhicules mis en fourrière pour mauvais stationnement

INFOWAKAT

Bobo/Éducation : Pas de frais scolaire pour les nouveaux élèves du préscolaire et primaire

REDACTION

Sécurité : Le Burkina Faso acquiert d’équipements et de véhicules de défense turcs

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours professionnel de recrutement d’élèves Inspecteurs de l’enseignement primaire et de l’éducation non formelle (ex Instituteurs Principaux), session 2021.

INFOWAKAT

Résultat d’admission au concours direct de recrutement d’élèves Techniciens supérieurs en génie civil, session 2021.

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR