A LA UNE Actualité Articles Burkina Education Société Wakat Radio

Affaire CIOSPB : « On ne peut pas cumuler deux bourses » (L. Rouamba)

Cinq étudiants admis à une bourse pour étudier à l’étranger ont vu leurs noms retirés de la liste. Selon ces derniers, l’administration explique cela par le fait qu’ils bénéficient déjà de la bourse nationale dans des écoles de la place. Ces boursiers éjectés estiment que ce n’est pas normal parce ce que cette close n’a pas été mentionnée dans le communiqué de lancement des bourses le 24 juillet 2019. Les résultats sont sortis le 29 août 2019 et c’est le 02 septembre que la nouvelle liste a été affichée. Pour le centre national de l’information, de l’orientation scolaire et professionnelle et des bourses (CIOSPB), étant donné que ces étudiants n’ont pas encore validé leur master I, ils ne peuvent pas bénéficier d’une autre bourse sinon, il y aurait cumul de bourses.

« Le 02 septembre 2019, on est venu pour le complément de dossier et on a trouvé que la liste a été arrachée. On a cherché à comprendre les raisons et on nous fait savoir que c’est parce qu’on bénéficiait déjà de la bourse nationale qu’on n’était plus éligible à celle internationale », nous confie Salimatou Wandaogo, l’une des étudiantes dans la situation.

Pour mieux comprendre, les étudiants sont entrés en contact avec la directrice du CIOSPB qui leur a fait savoir que si on leur accordait cette bourse ce serait une cumulation de bourse. « Mais, étant donné que ces deux bourses concernent deux années académiques différentes, et que l’une est nationale et l’autre internationale, est ce qu’on peut vraiment parler de cumulation de bourse? » se demande Salimatou Wadaogo.

Que dit le CIOSPB ?

Pour le CIOSPB, il faut d’abord terminer le cycle de master I avant de postuler pour une bourse. « La liste a été retirée et rectifier bien avant 24 h quand on s’est rendu compte qu’ils bénéficiaient d’une bourse nationale », dixit directrice du CIOSPB, Lydia Rouamba.

L. Rouamba

La bourse est nationale qu’elle soit à l’intérieur ou dans la sous-région ou hors Afrique, nous fait comprendre la directrice. « Nous avons 43 milles étudiants et il n’y que 15 000 bourses, comprenez bien qu’on ne peut pas donner deux bourses à un étudiant pendant qu’il y a des centaines et des centaines qui en cherchent », nous explique-t-elle.

Concernant le départ de certains étudiants pour l’extérieur, madame Rouamba signale que « les résultats ne peuvent pas paraitre le 29 Aout 2019 et que tu te retrouves là-bas (en dehors du Burkina) en Août bien avant. C’est que, ce ne sont pas les résultats qui t’ont envoyé à l’extérieur ».

Selon elle, il faudrait que le CIOSPB délivre une attestation de bourse pour commencer une quelconque démarche et « nous n’avons jamais délivré une attestation à ces étudiants (les 5) ».

Lydia Rouamba insiste sur le fait qu’on ne peut pas cumuler deux bourses à la fois, « ce sont des étudiants déjà boursiers de l’Etat, nous les invitons à terminer leur cycle et ils pourront revenir postuler pour le doctorat ».

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le Synatic dénonce un « piratage » d’images à la RTB

Infowakat MEDA

Tribunal de l’actualité : Les policiers et militaires radiés convoqués à la barre

Infowakat MEDA

Côte d’Ivoire : La CPI fait appel de l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Nafissiatou VEBAMA

Marche UAS : ce qui s’est passé montre que nos dirigeants sont les mêmes (UAS)

Infowakat MEDA

Burkina : Le fonds minier disponible en septembre ( ministre du commerce)

Infowakat MEDA

Ougadougou : le maire n’autorise pas la marche meeting du 16 septembre

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR