A LA UNE Actualité Articles Burkina

Affaire DABO Boukary : 29 ans après, à quand la justice ?

En hommage à DABO Boukari, l’Union Générale des Etudiants du Burkina (UGEB) commémore la 29e journée de l’étudiant burkinabé ce 19 mai. Ce fut à l’occasion d’une conférence de presse organisée ce mercredi 15 mai 2019 au. siège du Collectif des Organisations Démocratiques des Etudiants (CODE).

« 29 ans après, poursuivons la lutte pour la vérité et la justice pour DABO Boukary et pour l’amélioration de nos conditions de vie et d’études) ». C’est sous ce thème que les étudiants célèbreront cette journée qui leur est dédiée.

29 ans après l’assassinat de DABO Boukari, Ismael TRAORE, le président de l’UGEB affirme que « le dossier est toujours en instruction. Le dernier développement sur la question remonte au 21 février 2017 faisant état de la  supposée  tombe indiquée à sa famille. Mais depuis, aucune communication au niveau de la justice pour nous  situer l’évolution du dossier».

Selon le président de l’Ugeb, des médias comme le courrier confidentiel ont révélé des noms de personnes qui seraient impliquées dans l’assassinat de l’étudiant. Il s’agit selon lui de Gilbert DIENDERE, premier responsable du Conseil de l’Entente à l’époque, l’inculpation de Mamadou BAMBA du Bureau du Comité Révolutionnaire de l’Université de Ouagadougou (BCRUO). «  C’était eux qui indiquaient où se trouvaient les camarades » explique-t-il. Cependant  « d’autres ont certainement été inculpés mais les noms n’ont pu être relevés  au regard du secret de l’instruction ».

Pour l’ UGEB, un autre responsable de l’assassinat de leur camarade serait feu Salifou DIALLO. Pour preuve, « il a bien dit qu’il était présent sous un arbre lors de la répression du 16 mai. Nos devanciers  témoins des évènements sont catégoriques que c’est lui qui a ordonné de charger les étudiants, et le MBDHP l’a exclu définitivement de toutes les instances du  mouvement pour avoir conduit les forces de l’ordre sur le campus ayant débouché sur la mort de notre camarade».

Le président pense que « si le dossier DABO Boukary est toujours en justice,  c’est grâce à notre mobilisation ». L’union lance donc un appel à l’ensemble des étudiants pour faire de cette journée un succès contre l’impunité ».

Des assemblées générales, conférences, meetings et vidéos débats sont entre autre les activités retenues pour la commémoration de cette journée.

Djamila KAMBOU

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Tribunal de l’actualité : Les étudiants invités à s’expliquer sur leur mécontentement

Infowakat MEDA

« Thomas Sankara ne mérite pas une statue faite à la hâte » (J. Rawlings)

Infowakat MEDA

ETO’O et DROGBA membres de la CAF

Infowakat MEDA

Décès de 11 personnes dans une unité de la police : Le président du Faso réagit

INFOWAKAT

Police nationale : la 3e promotion prête pour le terrain

INFOWAKAT

Ça y est, le super Galian a les clefs de sa villa

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR