A LA UNE Burkina Société

Affaire ouverture des mosquées : Les frondeurs de la FAIB s’expliquent

La Coordination des jeunes musulmans du Burkina Faso (CJMB) a organisé une conférence de presse ce jeudi 14 mai 2020 pour apporter des éclaircissements sur les événements survenus le samedi 02 mai 2020 au siège de la FAIB. Pour la coordination, il s’agissait de transmettre un message aux autorités pour la réouverture des mosquées pendant ce mois de Ramadan. La CJMB insiste sur le fait que ce n’était pas une manifestation.

« Ce n’etait pas une manifestation des jeunes au siège de la FAIB. Il s’agit d’une visite de la jeunesse musulmane à travers la coordination des jeunes musulmans », explique El Hadj Hamoudou Kaboré, président de la CJMB.

El Hadj Hamoudou Kaboré

A entendre le président de la CJMB, Ils sont allés poser un problème à la FAIB qui est l’ouverture des mosquées. « C’était pour passer un message à la fédération, qui à la suite allait interpeller le gouvernement pour la réouverture des mosquées. C’est vrai qu’il y a eu un débordement et on prie le bon Dieu que cela ne se reproduise plus. Certains médias ont dit que la fenêtre a été forcée alors qu’il n’en était rien. Dans le message qu’on a voulu passer, il n’y a pas eu de propos diffamatoires maintenant, si d’autres personnes ont dit autres choses, c’est l’effet de la foule », explique El Hadj Hamoudou Kaboré .

Concernant le non-respect des mesures de barrières dans les mosquées, El Hadj Abdoul Aziz Rouamba indique que des instructions ont été données aux différentes mosquées de faire respecter les gestes barrières. « La sensibilisation continue pour que les mosquées qui ne respectent pas puissent s’aligner », dit-il.

Se prononçant sur les propos du ministre de la communication du 13 mai 2020, qui disait que si les mosquées deviennent des lieux de propagation du Covid-19, elles allaient être fermées, la CJMB indique que le ministre aurait dû dire, les lieux de culte au lieu des mosquées. Pour eux, ces propos stigmatisent une religion et ne favorisent pas la cohésion entre les communautés religieuses.

 

 

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 23 septembre 2020

INFOWAKAT

Burkina : la fonction publique ne doit pas être “le seul élément de débouché pour la jeunesse” (Rémi Dandjinou)

Jordan MEDA

Politique/Election : Luc Tiao en lice pour les législatives

Jordan MEDA

Législatives/ UNIR-PS : Me Bénéwende Sankara compte sur la liste nationale

Jordan MEDA

Banfora : un stock de 56.720 préservatifs épuisé en une journée (RAJS)

Jordan MEDA

Banfora : le parquet requiert 05 ans de prison le gendarme Edouard Youl

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR