Actualité Burkina

Appel à Ouagadougou : « Allons au Nord », lance une coalition d’OSC

Une coalition d’Organisations de la société civile que sont le Mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR), le Mouvement du 21 avril 2013 (M21) et la Ligue des jeunes du Burkina ont lancé un appel à la mobilisation aux populations de Ouagadougou afin de traduire leur détermination à libérer  le territoire burkinabè des mains des djihadistes. Ce fut lors d’une conférence de presse ce jeudi 09 mars 2017 à Ouagadougou.

Suite à la terreur que vivent les populations du Nord et qui s’est traduit par l’incendie et le saccage de commissariats et préfectures abandonnées, la contestation et le bafouillage de l’autorité de l’Etat, la fermeture de plus de 400 écoles, le massacre de soldats, le Mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR), le Mouvement du 21 avril 2013 (M21) et la Ligue des jeunes du Burkina dénoncent avec la dernière énergie l’attentisme des autorités. A les entendre, les autorités ne parviennent pas à réagir à la hauteur des attentes du peuple burkinabè meurtri et indigné. «  Tout se passe comme si la démission était totale et complète et comme si tout le monde refusait le combat », ont-ils indiqué. A cet effet, ils demandent aux gouvernants de réellement prendre à bras le corps cette question de terrorisme et de réorganiser très rapidement l’armée burkinabè. Ce qui se traduit notamment par la nomination des responsables militaires compétents, policiers ou gendarmes à la tête des ministères de défense et de la sécurité  pour que les choses changent effectivement et que cette lutte contre le terrorisme soit d’une réussite totale.  « A une période, nous avons voulu qu’il y ait des civils parce que nous avons estimé que cela est une valeur démocratique mais à situation exceptionnelle, il faut des mesures exceptionnelles parce que aujourd’hui nous ne devons pas avoir d’état d’âme. Raison pour laquelle nous estimons qu’il faut des gens qui s’y connaissent en la matière afin de donner les commandements nécessaires pour qu’on avance sur le terrain », a indiqué la coalition d’OSC à travers la voix du président du CAR, Hervé Ouattara.

Hervé Ouattara président du CAR

« L’appel de Ouagadougou : Allons au Nord, est lancé pour préparer les gens à comprendre que nous n’allons aucunement céder une quelconque portion de notre parcelle burkinabè et que nous allons nous battre jusqu’à la dernière goutte de sang s’il le faut pour libérer notre territoire. La peur n’est plus dans notre vocable, nous avons un courage légendaire. Nos aïeux, nos ancêtres l’ont démontré lors de la division du pays entre certains Etats, ils ont travaillé à la reconstitution.  Nous sommes héritiers de ces gens-là, et nous n’allons pas céder à la peur ou à la panique », a soutenu Hervé Ouattara. Avant de souligner que si nous cédons une portion de notre territoire c’est que nous avons échoué.  « Raison pour laquelle nous ne devons pas accepter non plus que le droit à l’éducation des enfants burkinabè soient pris en otage par une minorité d’individus aussi violents soient-ils. Nous, burkinabè, nous devons assumer notre part de responsabilité aujourd’hui. Nous devons nous battre pour qu’au Burkina, on sache qu’il y a des gens décidé, une population unie parce que c’est dans l’unité aussi que nous allons venir à bout de ces terroristes », a-t-il fait savoir.

Il reste à noter que la coalition invite la population à se tenir prête pour tout mot d’ordre qui viendra à être lancé dans le souci de sauver la République si rien n’est fait. Elle proclame d’avance que s’il le faut, tout le pays se retrouvera au Nord pour résister et défendre l’intérêt territorial.  Elle a recommandé entre autres l’instauration de l’état d’urgence dans les zones à fort risque et l’instauration de fouilles systématiques des zones sensibles maison par maison, grenier par grenier pour déloger les terroristes et leurs éventuels complices.

Bernadette DEMBELE, stagiaire

infowakat.net

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Fatimata SANOU/TOURE nommé Médiateur du Faso

INFOWAKAT

Sécurité au Burkina : De nombreux Ouagavillois approuvent la présence des chefs militaires sur le terrain des opérations !

INFOWAKAT

Concours de police municipale : les résultats d’admission

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 70 élèves greffes : Appel de la liste d’attente

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 30 élèves Secrétaires des greffes et parquets : Appel de la liste d’attente

INFOWAKAT

Situation nationale : “la pluie nous frappe, nous également on se frappe. Ce n’est pas intéressant”Tahirou Simboro du MPP

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR