Actualité Burkina Société

Arrondissement  4 : Toujours dans l’attente d’un maire

Le comité d’initiative pour la coordination des comités de défense et d’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire et de la résistance au populaire victorieuse au putsch de septembre 2015 (CDAIP) de Nongr-Mâasom  était face à la presse, ce vendredi 30 septembre 2016. Par cette rencontre, le CDAIP de l’arrondissement veut interpeller le gouvernement sur le fait qu’après les élections municipales, leur arrondissement n’ait toujours pas de maire.

cdaipLe 22 mai 2016, se sont tenues les élections municipales dans les différentes communes du Burkina Faso. Et 4 mois après ces élections, l’arrondissement 4 de Ouagadougou n’a toujours pas de maire, pourtant ces élections devraient permettre l’installation de conseils municipaux et mettre fin aux délégations spéciales. Selon le porte-parole du CDAIP de Nongr-Mâasom, Mahamoudou Fayama, après les élections, il y a eu au total 5 tentatives de mettre en place le conseil municipal avait abouti à l’élection au forceps de Anatole Bonkoungou, qui par la suite a été invalidé par le tribunal administratif.

A en croire Mahamoudou Fayama, les délégations spéciales mises en place ont toujours prouvé leurs incapacités à donner des réponses satisfaisantes aux plates-formes revendicatives synthétisant les préoccupations des populations à lui soumises par les structures combatives dont la CCVC de l’arrondissement. De ce fait, le porte-parole a révélé que le CDAIP et la CCVC de l’arrondissement de Nongr-Mâasom  condamnent la confiscation du choix des populations entretenus à des fins politiques et exigent le respect du choix des populations.

Par ailleurs, ils exigent également un audit de la gestion  de la mairie depuis 1996 et l’arrestation et le jugement de tous les criminels et auteurs de crimes économiques et de sang dans l’arrondissement et l’arrêt de l’accaparement des terres des paysans des villages associés de  l’arrondissement. Ainsi, il a expliqué que si rien n’est fait, ils organiseront bientôt des activités publiques à savoir une marche, avant de déclarer au gouvernement que l’élection du maire, ne mettra pas fin à leur lutte.

Nadège Compaoré

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Concours directs session de 2020 : Le délai d’inscription prolongé

INFOWAKAT

Burkina : 60 ans d’indépendance, quel bilan ?

INFOWAKAT

Région de l’Est : des VDP mettent en déroute des HANI

INFOWAKAT

COVID19-BF : 08 nouvelles guérisons à la date du 03 août

INFOWAKAT

Liban: le bilan s’alourdit à Beyrouth avec 135 morts et près de 5 000 blessés

INFOWAKAT

ECONCOURS 2020 : LES NUMEROS DU CENTRE D’APPEL

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR