19 Juin, 2019 @ 13:57

L’ouverture de la première session extraordinaire de l’Assemblée nationale est intervenue ce lundi 10 juin 2019. Trois projets de lois seront examinés par les députés au cours de cette session.

Il s’agit du projet de loi portant mise en œuvre de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives au Burkina Faso, de celui portant modification de la loi n0 25- 2018/AN du 31 mai 2018 portant code pénal, et du débat d’orientation budgétaire sur le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle 2020-2022 et le projet.

Pour le député Kayaba Sandwidi de l’ Union pour le Progrès et le Changement (UPC), ces projets de loi sont importants surtout celui du code pénal.  Vu en effet « l’évolution socio-politique culturel, nous sommes est amenés à réviser un certains nombres d’articles et aussi aborder la question de la discipline sur les réseaux sociaux », dit-il.

Selon le 5e vice-président de l’Assemblée nationale, Abdoulaye Mossé, les commissions spécialisées vont donner leurs avis et c’est à partir « de cela que nous pouvons donner une conclusion ».

D’aucuns pensent que l’actualisation du projet de loi sur la modification du code pénal a pour but de restreindre les libertés sur les réseaux sociaux. Mais selon M. MOSSE, la loi doit être dynamique dans l’intérêt de la société,en ce sens qu’ « on ne peut pas faire une loi ciblant une personne, le sens de la loi est de permettre à la majorité de vivre décemment  et dignement ».

Le 20 juin 2019, il y aura le débat d’orientation budgétaire et le gouvernement Dabiré va débattre au cours d’une session extraordinaire pour débattre du budget programme. Face à l’ensemble des priorités, « il y a une autre actualité qui vient s’insérer au niveau de notre budget, la loi de programmation militaire qu’il va falloir respecter scrupuleusement parce que sans sécurité, l’ensemble des projets vont être difficiles à mettre en œuvre », affirme le 5e vice-président de l’Assemblée nationale Abdoulaye Mossé.

Le mardi 18 juin 2019 sera consacré à l’examen du projet de loi portant mise en œuvre du projet de loi de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives au Burkina Faso.

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

Tags: , ,

0 Comments

Leave a Comment

A LA UNE

LE REPORTER

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

LES DOSSIERS D’INFOWAKAT

PUBLICITE

NEWSLETTER

FACEBOOK

PUBLICITE

PUB

PUB

Partenaires Media

Infowakat Group SARL

Infowakat

GRATUIT
VOIR