A LA UNE Actualité Burkina Education Société

Assises régionales de l’éducation : Gaoua abrite celle du Sud-Ouest

A l’instar des autres régions du pays, celle du Sud-Ouest tient à Gaoua du 13 au 15 octobre 2021, les assisses régionales sur l’éducation. Pilotées par le Ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des  Langues nationales(MENAPLN), ces assises régionales de Gaoua qui regroupent toutes les couches sociales de la région sont sous la conduite du Gouverneur Emmanuel Zongo qui a d’ailleurs procédé à son ouverture le mercredi 13 octobre 2021 dans l’amphithéâtre de l’ex  ENEP de Gaoua.

Suite aux recommandations du conseil des ministres en sa séance du mercredi 15 septembre 2021 qui avait adopté un rapport relatif à la tenue des assisses nationales, les acteurs de la région du Sud-Ouest réfléchissent  sur les nouvelles orientations du système éducatif dans le but  d’apporter des changements profonds et surtout de s’adapter aux mutations la société. Ces assises constituent un moment de consultations inclusives où tous les acteurs et partenaires doivent avoir leurs mots à dire a indiqué le Gouverneur Emmanuel Zongo. Il nous faut trouver la bonne voie pour notre système éducatif qui est en crise a précisé le Gouverneur. Il est donc demandé à tous ces acteurs de la région du Sud-Ouest d’apprécier le document de base déjà élaboré. Durant ces trois, il est attendu de ces acteurs des  amendements, des suggestions et des recommandations qui tiennent compte des spécificités de la région.

Pour l’Évêque de Diébougou, l’éducation est le nerf de la guerre avant l’argent. Dans l’église catholique, l’éducation est à la fois mère et maîtresse. C’est pourquoi elle s’engage aux côtés du gouvernement en prenant en compte toutes ces priorités.

Il faut éduquer entièrement l’Homme en lui transmettant des connaissances mais en lui inculquant des valeurs comme l’honnêteté, la justice, la paix, la solidarité et l’amour a martelé Monseigneur Der Raphael Dabiré du Diocèse de Diébougou. Sa présence dénote de toute l’importance que revêt l’éducation. Il rassure que ces réflexions permettront de former dans le futur un autre type de citoyen qui sera plein dans le cœur et dans la tête  pour booster le développement du Burkina Faso qui mérite mieux que ce qu’il est actuellement.

C’est un lieu de haute réflexion pour le Directeur régional en charge du préscolaire et du primaire. Jean Joseph Somda précise que le système éducatif sera repensé à travers des constats et des critiques qui seront faits ce qui permettra d’avoir un meilleur profil du citoyen dont le Burkina Faso a besoin pour construire son développement.

Pour le Directeur régional en charge du post-primaire et secondaire, c’est l’avenir même du pays qui se décide actuellement. Seydou Ouédraogo pense que ces assises devront accoucher d’un nouveau référentiel pour le pays des hommes intègres.

Kissogo Abdoul Karim Ouattara

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Fespaco 2021: L’étalon d’or de Yennenga revient à la Somalie

INFOWAKAT

Politique : Blaise Compaoré appelle à la retenue suite à la suspension de 03 camarades du CDP

INFOWAKAT

Namounou: Des écoles incendiées par des HANI

INFOWAKAT

Boucle du Mouhoun: 01 soldat blessé dans une attaque à Djibasso

INFOWAKAT

Niger: Une quarantaine de terroristes neutralisés

REDACTION

Coopération sino-burkinabè : bientôt une centrale solaire offerte par la Chine au Burkina Faso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR