A LA UNE Actualité Burkina Education

Assises Régionales sur l’éducation : «Le diagnostic est connu et il urge de lui apporter des remèdes», le Président des Assises Régionales du Sahel.

C’est la Salle Polyvalente de Dori qui sert de cadre pour les Assises régionales sur l’éducation. Prévues du 13 au 15 octobre 2021, lesdites assises ont réuni l’essentiel des acteurs du monde éducatif de la Région du Sahel de même que toutes celles ou tous ceux qui interviennent dans ce secteur. Présidée par le Colonel-Major Salfo Kaboré, Gouverneur de la Région du Sahel, la cérémonie de lancement est intervenue ce mercredi 13 octobre 2021. Nous y étions. Constat.

«Quelles réformes et stratégies d’actions pour développer l’éducation nationale». Tel est le thème de ces assises régionales qui se tiennent simultanément dans les treize régions du Burkina Faso. « Il s’agit de faire ressortir les aspirations et les spécificités de chaque région » a introduit le Colonel-Major, Salfo Kaboré, Gouverneur de la Région du Sahel. S’adressant aux participants, le Gouverneur dira que ces assises régionales se tiennent en prélude aux Assises Nationales sur l’éducation qui sont prévues du 18 au 20 novembre 2021.

Parlant du système éducatif burkinabè, le Colonel-Major dira qu’il traîne une double crise, à savoir une crise de pertinence et une crise de performance, et ce, malgré les réformes qui l’ont traversé. Selon le Gouverneur de la Région du Sahel, les tares de l’actuel système éducatif ont pour nom : inadéquation ; faiblesse de la qualité et de la quantité des manuels et de la cantine scolaire ; mauvaise exécution des marchés ; difficultés à satisfaire les partenaires sociaux ; incivisme ; violences ; menaces sécuritaires ; COVID-19. Bref. «Le diagnostic est connu et il urge de lui apporter des remèdes» a asserté le Président des Assises Régionales du Sahel. Pour ce faire, un pacte national pour une éducation inclusive et de qualité s’impose, s’est convaincu Monsieur le Gouverneur.

Rappelant le processus, le Colonel-Major Salfo Kaboré précisera que c’était le Conseil des Ministres du 31 mars 2021 qui avait avalisé la tenue des Assises Nationales sur l’éducation. Et depuis lors, plusieurs activités et initiatives ont suivi pour aboutir à la tenue des présentes Assises Régionales sur l’éducation.

Ainsi, les participants de Dori, éplucheront le document national de base sous la modération de Elhadji Boubacar, le Directeur Régional de l’Institut National de Formation des Personnels de l’Education de Dori.

Pour les Assises Régionales au niveau du Sahel, le Colonel-Major, Salfo Kaboré a exprimé sa foi de voir des travaux de belle facture sortir des échanges. «J’ai confiance parce que tout ce que la région compte de filles et de fils soucieux de son lendemain se retrouvent ici aujourd’hui afin d’apporter un plus aux débats» s’est-il réjoui. “Nous devons et nous pouvons le faire, à savoir repenser notre système éducatif pour l’adapter aux exigences du 3è millénaire» a exhorté Monsieur le Gouverneur. “La Corée du Sud, le Japon, le Rwanda l’ont fait. Nous pouvons également le faire. Nous devons le faire” a conclu le Colonel-Major Salfo Kaboré, Gouverneur de la Région du Sahel.

Hama Hamidou DICKO 

Infowakat.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Fespaco 2021: L’étalon d’or de Yennenga revient à la Somalie

INFOWAKAT

Politique : Blaise Compaoré appelle à la retenue suite à la suspension de 03 camarades du CDP

INFOWAKAT

Namounou: Des écoles incendiées par des HANI

INFOWAKAT

Boucle du Mouhoun: 01 soldat blessé dans une attaque à Djibasso

INFOWAKAT

Niger: Une quarantaine de terroristes neutralisés

REDACTION

Coopération sino-burkinabè : bientôt une centrale solaire offerte par la Chine au Burkina Faso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR