A LA UNE Articles Burkina Sécurité

Attaque Barga : le CISC demande la dissolution des Kogolweogo

Le collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés a dans un communiqué, indiqué avoir répertorié près d’une cinquantaine de victimes à l’issue de l’attaque qui a visé les villages de Barga Dinguila et Ramdolah.

Selon le CISC,  « à 5 heures 30 mn, le dimanche 8 mars des individus arrivés à motos dans la commune de Barga ont tué des habitants dans les concessions des villages de Barga, Dinguila et Ramdolah, ciblant principalement des hommes et détruisant entièrement des villages ».

« Le bilan s’élève à près d’une cinquantaine (50 aine) de victimes mais il ne cesse de s’alourdir au fur et à mesure que les informations nous parviennent » indique le collectif.

Selon le CISC « les auteurs de ce nouveau massacre qui intervient 14 mois après celui de Yirgou (de sinistre mémoire) ont été parfaitement identifiés par les rescapés ; ce ne sont pas des hommes armés non identifiés mais des Koglweogos dotés en armes de guerre et venant de la commune de Titao ».

Le collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés annonce son intention de « traduire tous les responsables et leurs commanditaires devant la justice nationale et internationale (…) et demande la dissolution des escadrons de la mort, de la milice Koglweogo mais aussi des VDP armés par l’Etat qui ont, selon nos informations, contribué à certains des crimes ».

DK

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Covid19 : Vincent Dabilgou, ministre des Transports testé positif

INFOWAKAT

Zimtanga : au moins 15 morts dans une attaque au marché de Moméné

Jordan MEDA

Covid19 : L’UPC demande le report pour trois mois des paiements des factures d’eau et d’électricité des PME

INFOWAKAT

Buzz de la semaine : Chloroquine et quarantaine

Jordan MEDA

Lutte contre le nouveau coronavirus : Du matériel médical en provenance de la Chine pour le Burkina

INFOWAKAT

Recrutement sur mesures nouvelles/Santé session de 2019 : les résultats[ mise à jour du 23 mars]

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR