A LA UNE Actualité Articles Burkina

Attaque Boungou : le monde compati aux douleurs des Burkinabè

L’attaque du 06 novembre 2019 a suscité des vagues de réactions aussi bien au niveau national qu’en dehors du pays. Presque tous ont « fermement » condamné cette attaque avec ‘‘énergie’’. Elle a fait 38 morts et 63 blessés selon le bilan provisoire officiel.

Andrew Young, ambassadeur américain au Burkina Faso a été le premier à réagir après le communiqué du gouverneur de la région de l’Est .

Le Président du Faso a annoncé un recrutement des volontaires pour sécuriser les zones à risques. Armand Béouindé, le maire de la commune de Ouagadougou a quant à lui proposé à chaque Burkinabè de céder un mois de son revenu pour contribuer à l’effort de guerre.

Maky Sall, président sénégalais, de retour du sommet de Niamey auquel Roch Kaboré n’a pas pris part à cause de la situation, a fait escale au Burkina Faso pour témoigner sa solidarité au peuple Burkinabè. Il a rappelé que le terrorisme n’est pas qu’une question africaine mais qu’il touche tout le monde.

Dans un communiqué du chef de file de l’opposition, on pouvait lire que « les Burkinabè sont lassés des communiqués rituels qui comptent les morts et enchaînent des présentations de condoléances. Ils attendent du pouvoir un véritable sursaut et des résultats concrets sur le terrain. Une fois de plus, même si cette responsable est collective et nous engage tous, elle incombe d’abord et avant tout à ceux qui à le peuple a confié la gestion du pays. C’est à eux de prendre des mesures fortes qui s’imposent ».

Le mouvement du peuple pour le progrès, le parti au pouvoir (MPP), demande l’implication des « milices d’auto-défense et de sécurité » dans la lutte contre le terrorisme. Le MPP regrette par ailleurs que des Burkinabè puissent prêter main forte à des groupes d’hommes armés qui ôtent la vie à d’autres Burkinabè. Il invite aussi le gouvernement à instaurer un Etat d’urgence pour un sursaut patriotique.

De grands acteurs du monde de la culture burkinabè et d’ailleurs ne sont pas restés de marbre. Floby, Imilo Le Chanceux, Rama la Slameuse, A’salfo, Débordo, Serge Beynaud, Ariel Sheney, tous,  ont à leur manière témoigné de leur compassion au Burkina face à ce drame.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterrez, pour sa part, invite les autorités à traduire en justice les responsables de ces actes.

Nafissatou BEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Terrorisme au Mali : Salif kéita au président malien

INFOWAKAT

Terrorisme au Mali : la France dément les propos de Salif Keita

INFOWAKAT

Astuce : Comment prendre soin des lèvres en période d’harmattan ?

Infowakat MEDA

Politique :  » tout est pire qu’avant » (Ablassé Ouédraogo)

Infowakat MEDA

L’actualité de la semaine en bref

Infowakat MEDA

Burkina : Ravitaillement en carburant réussi à Djibo (EMGA)

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

error: Content is protected !!
Infowakat

GRATUIT
VOIR