A LA UNE Actualité Burkina Sécurité

Attaque Boungou : Que les auteurs soient traduits en justice (A. Guterres)

Le Secrétaire général de l’organisation des nations unies, Natonio Guterres, a demandé aux autorités burkinabè de faire  » tout ce qui est en leur pouvoir pour traduire en justice les auteurs » de l’attaque de Boungou qui a fait 38 morts selon le ministre de la défense Chérif Sy. C’est ce qu’a annoncé le porte parle du secrétaire général de l »ONU jeudi 07 novembre 2019.

Le Secrétaire général condamne fermement l’attaque d’hier contre un convoi d’une compagnie minière dans l’est du Burkina Faso, qui a fait des dizaines de victimes et de nombreux blessés. Il appelle les autorités burkinabè à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour traduire en justice les auteurs de cet acte odieux contre les civils.
Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des défunts, ainsi qu’au peuple et au Gouvernement du Burkina Faso et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il réitère le plein appui de l’Organisation des Nations Unies au Gouvernement burkinabè dans ses efforts continus pour assurer la paix et la stabilité dans le pays.


Suite à cette attaque, de nombreuses personnalité politiques ont réagit en condamnant tout azimut ce que certains ont qualifié de Barbarie.

Le président du Faso, dans son message à la nation, a décrété un deuil national de 72h pour compter du 8 novembre à 00h. Ce dernier a aussi annoncé un recrutement de volontaires pour la défense des zones sous menace. Cette mesure qui semble avoir l’assentiment d’une partie de la population ne l’est pas chez d’autres qui y voient la possibilité pour des taupes d’intégrer les rangs des volontaires.

La région de l’Est du Burkina était sous opération militaire dénommée Otapuanou. Cette opération avait ramené une certaine accalmie dans la région dans la quelle opérait des groupes armés à l’aide d’engins explosifs.

Der KPAGNAONE

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : quand il y a attaque la priorité n’est pas de donner le bilan des victimes mais de sécuriser la zone (R. Dandjinou)

Infowakat MEDA

Burkina : « l’effort de guerre n’est pas que financier » (min. de la sécurité)

Infowakat MEDA

Burkina : « Le genre n’est pas une question d’inégalité sociale ou juridique ou de droit » (L. Marchal)

Infowakat MEDA

Burkina : Naïm Touré libéré, aucune charge retenue

Infowakat MEDA

Burkina : des maisons incendiées à Sikiendé

Infowakat MEDA

Burkina :  Exercice de simulation de riposte en cas d’attaque ce 14 novembre

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

error: Content is protected !!
Infowakat

GRATUIT
VOIR