A LA UNE Actualité Sécurité

Attaque de Boungou : 37 civils tués ( gouverneur de la région de l’Est)

Un convoi de la société minière Semafo est tombé dans une embuscade le mercredi 06 novembre 2019 en milieu de matinée. Un bilan provisoire dressé par le gouverneur de la région de l’Est fait état de 37 morts et une soixantaine de blessés.

Selon un communiqué de la société minière, <<le convoi, accompagné d’une escorte militaire, comptait cinq autobus transportant des employés burkinabès, des entrepreneurs et des fournisseurs de SEMAFO. >> Le communiqué précise que l’incident s’est produit à une quarantaine de kilomètres du site de la mine d’or sur l’axe Boungou Fada.

Selon les informations parvenues à infowakat.net de sources sécuritaires, un engin explosif improvisé a sauté au passage du véhicule bastion qui était en tête du convoi. S’en est suivi des tirs nourris sur l’ensemble du convoi, créant sa dispersion. De nombreuses personnes se seraient alors enfuis dans la brousse.

Pour l’heure, le bilan officiel de l’incident établi par le gouverneur de la région de l’Est fait état de 37 morts et une soixantaine de blessés.

Le communiqué du gouverneur précise qu’un ratissage des forces de défense et de sécurité burkinabè est en cours dans la zone de l’incident. Selon des sur place, la position de plusieurs autres personnes dont deux militaires n’est pas encore connue.

Le convoi comptait plus de 200 personnes à bord des 5 autobus et de 7 véhicules légers.

En milieu de soirée, le premier ministre du Burkina Faso exprimé dans un tweet, sa compassion envers les familles des victimes.
« Notre pays est encore sous le choc suite à l’attaque de cars transportant le personnel d’une société minière faisant malheureusement des victimes à l’Est. En ces circonstances douloureuses, j’exprime toute ma compassion envers les familles des victimes. » a-t-il tweeté.

L’ambassade du Canada a été réagi à l’attaque sur Twitter. « Le Canada condamne l’attaque d’aujourd’hui contre un convoi de travailleurs burkinabè de la compagnie minière canadienne SEMAFO. Nous offrons nos plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes. »

Lire aussi ⇒

Attaque de Boungou dans l’Est : Un bilan humain est très lourd

La rédaction

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : quand il y a attaque la priorité n’est pas de donner le bilan des victimes mais de sécuriser la zone (R. Dandjinou)

Infowakat MEDA

Burkina : « l’effort de guerre n’est pas que financier » (min. de la sécurité)

Infowakat MEDA

Burkina : « Le genre n’est pas une question d’inégalité sociale ou juridique ou de droit » (L. Marchal)

Infowakat MEDA

Burkina : Naïm Touré libéré, aucune charge retenue

Infowakat MEDA

Burkina : des maisons incendiées à Sikiendé

Infowakat MEDA

Burkina :  Exercice de simulation de riposte en cas d’attaque ce 14 novembre

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

error: Content is protected !!
Infowakat

GRATUIT
VOIR