Actualité Brèves Burkina

Attaque d’un convoi militaire entre Tongomayel et Inatan : Une escalade dans le mode opératoire des attaques au Sahel

Selon notre correspondant basé à Djibo, aux environs de midi et demi, un convoi d’un détachement du Groupement des Forces Antiterroristes (GFAT) basé à Koutoukou (Province du Soum) a sauté sur un engin explosif artisanal sur l’axe Tongomayel – Inatan. Le bilan non encore officiel fait état de 3 morts et de 2 blessés graves. C’est le véhicule de tête qui a été atteint et la vigilance des soldats a permis d’éviter  le pire avec les autres véhicules du convoi. L’utilisation d’engins explosifs est une escalade dans le mode opératoire des attaques au Sahel.

Depuis le début de l’année c’est au moins 17 attaques et incidents sécuritaires auxquels le Burkina Faso a fait avec au moins 40 personnes tuées et c’est la région du Sahel qui compte le gros nombre de victimes. Cela va durer combien de temps ? L’avènement du G5 Sahel est sans doute une bonne chose, mais sans actions concrètes de résilience et de développement pour les populations, cette mission qui peine à trouver les ressources nécessaires est vouée à l’échec. Il faut agir ici et maintenant pour éviter à la région du Sahel, le syndrome du Nord Mali.

Cette nouvelle attaque rappelle l’impérieuse nécessité de passer à des actions holistiques qui allient la sécurité militaire, la sécurité des hommes et femmes qui collaborent avec le renseignement et le renforcement des actions urgentes de résiliences et de développement. C’est vrai que le 3 août dernier, le gouvernement lançait son Plan d’Urgence pour le Sahel, mais il faut rendre à l’évidence que ce plan est un concentré d’activités des différents ministères regroupés dans un seul document appelé « Plan d’Urgence pour le Sahel ». L’élaboration d’un document qui doit traiter l’urgence répond à un certain nombre de principes (La prévention, la gestion des risques, la résilience, l’implication locale, et la coordination locale) et l’on se pose la question de savoir l’élaboration du Plan d’urgence du gouvernement répond à ces principes.

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Contrôle des produits de grande consommation : plus de 56 tonnes de maïs, de petit mil et de sorgho saisies pour exportation frauduleuse au mois de juillet 2022.

INFOWAKAT

Mali : reprise des rotations des contingents de la Mission de l’ONU

INFOWAKAT

Le Mali annonce s’être acquitté de ses dettes

INFOWAKAT

Burkina : vers la nécessité de sécuriser l’axe Ouaga-Kaya-Dori.

INFOWAKAT

Burkina : Gouvernement et syndicats s’accordent sur des recommandations

INFOWAKAT

Sahel : Deux soldats tombés entre Dori et Sebba

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR