A LA UNE Actualité Burkina Société

Attaques terroristes au Burkina: la COPA/BF scrute l’impact économique et social

La Coalition des Patriotes Africains du Burkina Faso (COPA/BF) a, dans sa lecture de la situation nationale, touché l’aspect sécuritaire du pays. Les attaques terroristes et les conditions de vie difficiles ont aussi été les maîtres mots de la rencontre avec les journalistes, à Ouagadougou ce jeudi 13 janvier 2022.

Le Burkina Faso a enregistré sur le plan sécuritaire une recrudescence d’attaques terroristes endeuillant plus de 500 FDS, plusieurs victimes civiles et plus de 1 500 000 personnes déplacés internes. Face à cette situation, la COPA/BF dit noter un manque de volonté de la hiérarchie militaire et les mésententes dans les hautes instances de décisions, « sabotant ainsi la mission hautement patriotique des jeunes soldats ». « Nous notons avec ferveur la politisation des instances de la grande muette ôtant à celle-ci son caractère républicain », a clamé le porte-parole de la Coalition devant la presse ce jeudi 13 janvier 2022.

Les attaques terroristes ont un impact sur le volet économique et social. Il convient de souligner que l’une des conséquences directes du terrorisme sur les populations est la crise alimentaire qui s’accroit de jour en jour. « Aujourd’hui au Burkina Faso, innombrables sont les populations qui peinent à se nourrir convenablement », a souligné Roland Bayala.

De son avis, cet état de fait s’explique aussi par la vie chère qui se manifeste par une surenchère des produits et denrées de première nécessité. « Et souvent même leurs absences sur les marchés locaux du fait de l’accaparement de plus de 1/3 de notre territoire national par les terroristes, devenant ainsi les nouveaux maitres du terrain incontestés des lieux ». « Ils contrôlent tout dans les localités, mêmes certaines institutions de l’Etat », informent les membres de la Coalition.

Abordant la question des PDI, ils ont notifié avoir constaté « une montée vertigineuse des indicateurs de la prostitution dus à la crise alimentaire ». Ils estiment que cela est dû au détournement des dons et aides destinés aux PDI qui, selon eux, s’inscrivent dans un contexte d’impunité rendant le vol, la corruption, la délinquance en col blanc, une norme au pays des hommes intègres.

Vu la situation sécuritaire dégradante, les chiffres hallucinants des PDI et les conditions de vie « extrêmement » difficiles, la Coalition demande au gouvernement de diligenter des solutions idoines.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

CAN 2021: L’Egypte élimine la Côte d’Ivoire au bout du suspense et se qualifie en quart de finale

INFOWAKAT

Coup d’État au Burkina : le MPP exige la libération de Roch Kaboré

INFOWAKAT

Burkina : 08 OSC annoncent prendre acte du coup d’Etat

INFOWAKAT

Mali : le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA rejette le calendrier proposé par la transition

INFOWAKAT

Entrepreneuriat : Il faut savoir prendre des risques en entrepreneuriat, selon Witbyanda Fax Assami Ouédraogo

REDACTION

Burkina/Coup d’Etat 2022: L’UAS appelle ses sympathisants à rester vigilants

REDACTION

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR