A LA UNE Actualité Burkina Politique

Audit du fichier électoral : « On va aller vite et bien », Newton Barry

C’est parti pour l’audit du fichier électoral. Le lancement a été fait ce 13 octobre 2020. Après la phase de révision du fichier électoral, vient celle de l’audit réclamée par la classe politique. 22 personnes dont huit experts vont se charger de rendre le fichier électoral transparent. Ils ont une semaine pour rendre le résultat des travaux. Ces experts sont de l’Union africaine, l’Union européenne, et de l’Organisation internationale de la francophonie.

Au cours de l’audit, chaque partie, c’est-à-dire l’opposition et la majorité, est représentée par un informaticien et un politique. La société civile est représentée par deux acteurs. « On va aller vite et bien avec la présence de tout le monde », indique Newton Hamed Barry. Les résultats de l’audit du fichier électoral seront connus 22 octobre 2020.

Pour le chef de la délégation des experts, Cyril Kulenovic, l’équipe d’audit fera son travail de façon professionnelle et indépendante pour donner des résultats. « Nous tenons tout comme les autorités burkinabè à ce que ces élections qui arrivent dans quelques mois soient transparentes démocratiques, inclusives et incontestables ».
Pour ce faire, la CENI doit permettre aux experts, l’accès à toutes les données. L’équipe a par ailleurs, signé un code de bonne conduite afin de respecter les obligations tout au long des travaux.
« Un audit de fichier électoral est un travail assez lourd parce qu’il faut aborder tous les sujets qui ont permis de constituer le fichier et de discuter avec tous les acteurs », poutsuit Cyril Kulenovic. De ce fait, cinq comités seront mis en place afin d’aborder les sujets dans le cadre du fichier.

Le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Siméon Savadogo, indique que le gouvernement est satisfait de la tenue de ces travaux. « Depuis le dialogue politique, nous avons voulu que les élections présidentielles du 22 novembre 2020 se passent de façon transparente et équitable et que nous puissions avoir des résultats non contestables par toutes les parties, c’est la raison pour laquelle nous nous réjouissons que l’audit du fichier électoral puisse se faire par des organismes indépendants, des experts indépendants qui vont crédibiliser notre fichier électoral ».

La classe politique se réjouit de la tenue de l’audit

Me Bénéwendé Sankara, représentant de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), salue la présence de tous les partenaires techniques et financiers qui va permettre de concrétiser le désir de la classe politique nationale de voir le fichier électoral national audité.

Les différentes parties ont signé un document qui établit clairement la mission confiée aux experts chargés de faire l’audit du fichier électoral.
« C’est d’accord partie que nous avons souscrit au code de bonne conduite et à la feuille de route qui a été déclinée pour permettre aux auditeurs, à la société civile, l’opposition et la majorité de suivre tout le déroulé de l’audit », explique Bénéwendé Sankara.

Zéphérin Diabré affirme que c’est une étape décisive dans tout le cheminement qu’ils ont souhaité afin de s’assurer qu’il y a un fichier autour duquel il n’y a pas de contestation possible.

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Ministère des mines : Des irrégularités décelées dans la gestion des finances publiques de 2018

INFOWAKAT

Nécrologie : Bila Charles KABORE père du président du Faso n’est plus

INFOWAKAT

Sahel : Un missionnaire américain enlevé au Niger

INFOWAKAT

Pour l’inclusion de la femme dans la construction de la sécurité et paix, l’Association Development by Young People s’engage.

INFOWAKAT

Maouloud 2020 : la journée du 29 octobre déclarée chômée et payée

INFOWAKAT

Covid19-BF : 02 nouveaux décès à Bobo-Dioulasso

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR