A LA UNE Articles Burkina Société

Banfora : le parquet requiert 05 ans de prison le gendarme Edouard Youl

Le parquet de Banfora a requis 05 ans de prison dont 24 mois fermes et une amende de 600 mille Francs CFA assortie de sursis à l’exécution, ce 22 septembre 2020, contre le gendarme Edouard Youl. Il est accusé de viol sur une mineure, de sévices sexuels, de séquestration, et  de coups et blessures volontaires sur une mineure de 16 ans.

Au cours des audiences, le gendarme a nié les faits. Il indique qu’il n’a jamais accompagné la jeune fille chez lui mais, l’a commissionnée sans y aller

Par conséquent, Edouard Youl affirme que les tortures subies par la victime sont l’œuvre de sa femme. « Quand j’étais au service, ma femme m’a appelé qu’il y a une fille qui est venue la provoquer chez nous et elles se sont disputées. En se disputant, la fille s’est plainte des douleurs au bas-ventre. C’est suite à l’appel de ma femme pour me dire qu’une fille est venue la menacer que je me suis rendu chez moi et je les ai trouvées ensemble dans mon salon », explique-t-il.

Sa femme à la barre, avance des propos contraire à ceux de son époux, « le matin après le départ de mon mari pour le service, je suis allée pour chercher du poisson au barrage en laissant ma fille et mon aide-ménagère à la maison. À mon retour les filles étaient hors de la cours mais j’ai trouvé la fille nue couchée sur notre lit dans la chambre. J’ai cherché à savoir ce qu’elle cherchait ici et elle m’a fait comprendre qu’elle était chez son mari qui était mon concubin. C’est à travers ces échanges que nous nous sommes battues. Lors des disputes la fille me déclare qu’elle avait amené de la boisson sur demande de mon concubin. Elle rajoute qu’ils sont sortis ensemble le 31 juillet. Furieuse, j’ai appelé mon mari pour lui exposer le problème ».

La victime, Agathe Bonzi, quant à elle, rejette en bloc les témoignages de son bourreau. Selon ses dires, c’est bien Edouard Youl qui est l’auteur des tortures. Caroline Bicaba, premier témoin de la victime confirme ses dires.

A la fin de l’audience, le parquet requiert 05 ans de prison dont 24 mois fermes et une amende de 600 mille Francs CFA pour viol sur une mineure, sévices sexuels et séquestration pour Edouard Youl. Cette peine selon Hyppolite Ouédraogo, procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Banfora, est demandée en tenant compte des circonstances atténuantes.

Pour les coups et blessures volontaires, le parquet requiert 50 mille francs CFA fermes contre le gendarme. Le procès est mis en délibéré pour le 13 octobre 2020 au tribunal de Banfora.

Ketsia WANE

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Législatures au Burkina : de Arsène Yé Bongnéssan à Alassane Bala Sakandé

INFOWAKAT

Ministère des mines : Des irrégularités décelées dans la gestion des finances publiques de 2018

INFOWAKAT

Nécrologie : Bila Charles KABORE père du président du Faso n’est plus

INFOWAKAT

Sahel : Un missionnaire américain enlevé au Niger

INFOWAKAT

Pour l’inclusion de la femme dans la construction de la sécurité et paix, l’Association Development by Young People s’engage.

INFOWAKAT

Maouloud 2020 : la journée du 29 octobre déclarée chômée et payée

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR