A LA UNE Articles Burkina Politique

Burkina : Blaise Compaoré doit revenir, ‹‹ le HCRUN ne fait rien de concret›› (M. Traoré)

Le mouvement pour le retour de Blaise Compaoré (MPRBC) demande le retour de Blaise Compaoré afin de pouvoir profiter de son expertise mais aussi de celle des exilés politique, pour résoudre les problèmes que rencontre le pays. ‹‹ Le président Compaoré a toujours bien géré le pays dans la démocratie. Il a été chassé par des politiques revanchardes. Nuit et jour il travail pour la libération, et à la paix dans la sous région›› affirme Mamadou Abdel Kader Traoré, coordonnateur du mouvement.

Dans le processus de réconciliation nationale, le coordonnateur a laissé entendre que ‹‹ Le HCRUN ne fait rien de concret››

Le mouvement pour le retour de Blaise Compaoré (MPRBC) déplore aussi les vaines tentatives du gouvernement pour freiner les terroristes dans leur avancée, avec la mise en œuvre ‘‘calamiteuse’’ de la politique de défense ; il en veut pour preuve « la perte d’une partie importante de notre territoire national ». Le coordonnateur du MPRBC voit en ce contexte, l’occasion de demander le retour des exilés politiques, dont Blaise Compaoré, dans la vision d’enclencher le processus de réconciliation nationale.

Blaise Compaoré « a réussi à des médiations auxquelles les grandes puissances ont échoué ; Ce que le président Blaise Compaoré pourrait apporter au Burkina Faso quand il va revenir, c’est son expertise. Il a pris au moins trente ans de sa vie à la recherche de la paix à travers le monde où il a été félicité par les grandes puissance du monde » argue Mamadou Traoré.

Quant au dossier d’extradition de François Compaoré, le mouvement a martelé qu’il s’agit d’un « acharnement politico-judiciaire ». Pour le coordonnateur du mouvement, il y a eu un « deal politique » ayant favorisé l’extradition de François. De ses dires l’ensemble des dossiers relatifs à François Compaoré ne sont pas réglementaires.

Mamadou Traoré dénonce la violation de l’article 130 du code de procédure pénale, dans le dossier François Compaoré.« Le poursuivi doit avoir le titre ‘‘d’inculpé’’ pour être demandé à extradé; (..) Si François Compaoré n’est pas inculpé et qu’il est ‘‘témoin’’, je pense que le dossier d’extradition n’a pas de sens ».

Alex Somé (stagiaire)

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina/Syndicat : le gouvernement veut « asphyxier financièrement les magistrats »

Jordan MEDA

Burkina : une altercation vire en affrontement intercommunautaire à Loropeni

Jordan MEDA

Mali: le président IBK annonce une «dissolution de fait» de la Cour constitutionnelle

INFOWAKAT

Burkina : la difficile tache des médias en période électorale

Jordan MEDA

Sécurité : 23 malfrats saisis par la gendarmerie de Pô

Jordan MEDA

Congrès MPP : Roch Kaboré investi, « n’est plus uniquement la propriété du MPP »

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR