A LA UNE Articles Burkina Politique

Burkina/Education : le gouvernement fuit ses responsabilités (ADF-RDA)

Le parti politique ADF RDA a tenu une rencontre ce samedi 30 mai 2020, pour échanger avec ses membres sur l’organisation du parti et les stratégies à mettre en place. La rencontre s’est a achevée par une conférence de presse, lors de laquelle maître Gilbert Noël Ouedraogo s’est prononcé sur les points de l’actualité.
La question des élections présidentielles était l’un des points saillants.

Première réunion depuis la pandémie, et le président du parti Gilbert OUEDRAOGO affirme que la pandémie a mis à nu les défaillances du système de gouvernement.

Il appel le gouvernement à régler l’affaire de l’IUTS à fin de permettre une mobilisation des couches sociales pour faire face aux difficultés. ‹‹ Compte tenu de la situation que nous vivons il serait plus sage de régler cette question afin que nous puissions terminer en beauté cette année scolaire. La décision prise aura de longue séquelle sur les élèves. On valide l’année et on passe en classe suivante, mais la prochaine rentrée est déjà proche›› dit il.

En outre pour le parti, la décision de réouverture des écoles est perçue comme une fuite. ‹‹Le problème a été reporté parce qu’il ya un problème entre le monde syndicale et le gouvernement. Même si on reprenait les cours, ça allait être compliqué. Ainsi faire passer les gens sur la meilleur moyenne, c’est parce qu’ils savent qu’il y a des compositions du 2e trimestre qui n’étaient pas faites. Cela peut passer mais le problème réssurgira à la rentrée prochaine tant que le problème de l’IUTS ne sera pas réglé›› a affirmé Karim Sinaré.

Pour le couvre feu, L’ADF RDA demande purement et simplement sa levée car ne voyant plus son sens. L’exemple dans ce cas a été pris concernant la réouverture des marchés. En effet pour le président, c’est sur la pression populaire que les marchés ont été rouverts, et non sur une analyse de la situation sanitaire. La levée du couvre feu devrait alors aller dans ce sens, par anticipation. Le couvre feu n’a donc plus sa raison pour lui. Il affirme dans ce sens, que si cela est nécessaire, ils feront recours à la justice pour la levée du couvre-feu.

L’ADF RDA déplore par ailleurs la mort de 12 présumés terroristes détenus dans les locaux de la gendarmerie de Tawalbougou. Une situation qui selon le président du parti ne crée pas les conditions d’un vivre ensemble et d’un retour à la paix au Burkina. Il Condamne alors ‹‹ toute forme d’exécution sommaire››, et exige la mise en place d’une commission d’enquête indépendante afin que la lumière soit faite sur  »ces massacres »En ce qui concerne les élections à venir, le président du partit demande à ce que le gouvernement travaille à avoir des élections transparentes et crédibles, et non des élections bâclées, c’est-à-dire des élections qui ne vont pas concerner tout le territoire, mais surtout des élections à bonne date.

A cet effet, la secrétaire générale du partie, Kayoulou Drabo Joséphine, affirme qu’il appartient au pouvoir en place de prendre toutes les dispositions pour que cela ait lieu. ‹‹ Il doit y avoir des scénarios ; On a proposé par exemple des élections sur plusieurs zones. On sécurise cette zone et on fait les élections, après on sécurise une autre zone pour les élections ›› a-t-elle ajouté.

Quand à la question de l’identité du candidat du parti pour les élections présidentielles, c’est sans appel que le secrétaire politique charge de l’orientation politique, Karim Sinaré affirme que c’est le président du parti, Maître Noël Gilbert Ouédraogo, leur candidat.

Alex SOME (stagiaire) 

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Covid19-BF : 01 cas importé confiné à Gaoua

INFOWAKAT

Sécurité : le gouvernement veut déménager le camp de réfugiés de Mentao

Jordan MEDA

Burkina : Ablassé Ouédraogo a « essuyé des « larmes » en voyant le journaliste Damiss dans une clinique

Jordan MEDA

Affaire Béouindé : le TGI de Diébougou désormais chargé du dossier

REDACTION

Mutilation génitale féminine : les jeunes s’engagent pour une « rupture »

Jordan MEDA

Burkina : « Le MPP devrait avoir simplement la décence de faire un second mea culpa », V. TOUGOUMA

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR