Brèves Burkina

Burkina : Qui vend les fiches gratuites du Fonds d’appui au secteur Informel?

Des citoyens dénoncent ce 14 septembre 2020 un manque de transparence dans la distribution des fiches pour constituer les dossiers d’obtention de prêts dans le cadre de la relance économique après la crise du coronavirus. Les fiches qui sont distribuées gratuitement le 07 septembre 2020 par le Fonds d’appui au secteur informel (FASI) sont commercialisées à 2500 et 3000 FCFA à l’extérieur au moment où le FASI affirme que le stock disponible à leur niveau est épuisé.

Des citoyens sont au FASI depuis le vendredi 11 septembre 2020 cherchant à rentrer en possession de la fiche pour constituer le dossier du prêt pour la relance des activités économiques après Covid. Mais, c’est peine perdue.

Pendant, que les fiches ne sont plus disponibles au Fonds d’appui au secteur informel, elles sont disponibles chez certains individus à un prix allant de 3500 à 4000 francs CFA.

Venu pour retirer les fiches Badolo, observe le scénario. Remonté par ce qu’il voit, il explique, « Depuis le vendredi, il y a des personnes qui se sont inscrites, on leur a fait savoir qu’il n’y avait pas de fiche. Le lendemain, ils sont revenus, les responsables des fiches ont fait savoir qu’il faut s’inscrire avec la CNIB. Lorsque nous nous sommes inscrits, on a fait toutes la journée, il n’y pas eu de fiche. Pendant que les fiches sont remises la veille gratuitement, les agents qui donnent un coup de mains aux mamans dans le remplissage de leur dossier prennent 3000 francs ».
Pour lui, ce n’est pas normal qu’une fiche gratuite se retrouve à être vendue au citoyen burkinabè à un prix aussi élevé.

« Les mêmes personnes installées soient disant qu’ils veulent aider les personnes qui ne peuvent pas lire en remplissant, font payer 3000 mille francs pour prendre les fiches. Qu’ils nous disent de façon concrète si les fiches sont payantes, on peut le faire mais, si ce n’est pas le cas, qu’on interpelle ceux qui les vendent à l’extérieur », fulmine-t-il.

Une commerçante venue pour constituer son dossier se plaint de la facturation de cette fiche. « On a eu vent du crédit et on est venu pour déposer nos dossiers et arrivé sur les lieux, on apprend que les fiches se vendent à 3000 francs alors que nous n’avons pas cette somme. On a l’habitude de venir déposer les prêts mais, on n’a jamais payé des fiches », se désole-t-elle.

Les individus  incriminés dans la vente des fiches affirment qu’ils ne font que monter les dossiers des personnes qui avaient déjà la fiche et qu’ils ne s’adonnent à aucune vente de fiche.

Les responsables du FASI affirment qu’ils ne sont pas au courant de la vente de ces fiches. Ils indiquent aussi que les fiches ne sont plus disponibles à leur niveau depuis le 11 septembre 2020.
Pour Bénoit Bado, directeur des études et des opérations de crédit, le FASI a été choisi pour la mise en œuvre du programme d’appui à la relance économique suite au effet du covid19.
Le fonds d’appui au secteur informel a estimé un nombre de personnes qui pourront être accompagnés sur la base de l’enveloppe remise par le gouvernement qui est de 2 milliards 500 millions
« Un cabinet a été engagé pour l’établissement des fiches. La distribution a commencé depuis le 07 septembre 2020 avec 12 milles fiches pour toutes les régions et c’est fini le 10 septembre 2020. On a redistribué les 2000 fiches le 11 septembre 2020 et c’est fini. On ne peut pas faire pour tout le monde, on a fait un nombre en fonction de l’enveloppe qu’on a distribué. On a entendu les gens dire qu’on vend, alors qu’on a distribué gratuitement les fiches », dit-il.

Il assure qu’il n’y a pas de combine. Le FASI indique que ceux qui ne bénéficierons pas de l’aide du gouvernement dans le cadre de la relance économique peuvent revenir avec leur dossier pour le crédit ordinaire du Fonds.

 

Nafisiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Entrepreneuriat : SANTENAT étend ses tentes

REDACTION

Burkina : En attendant le vote!

REDACTION

Burkina/Boucle du Mouhoun : un chef de village enlevé dans la Kossi

Jordan MEDA

Burkina/Fada : La population descend au gouvernorat avec des corps de proches tués

Jordan MEDA

Concours directs : 1 290 142 candidatures pour 4 721 emplois

INFOWAKAT

Elections couplées de 2020 : la date limite de réception des dossiers de candidatures

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR