A LA UNE Burkina Entreprenariat Wakat TV

Burkina : Ils ont refusé de mendier malgré leurs conditions difficiles

Ayant dit non à la mendicité dans les rues de la ville, ces personnes handicapées préfèrent avoir leur pain à la sueur de leur front grâce à l’Association des Artisans Handicapés « Wendlamita ». Celle-ci a vu le jour en 1990 et œuvre dans le domaine des jeux éducatifs et dans la fabrication des objets décoratifs.

Si avant le marché était assez bon pour ces artisans, il faut savoir que c’est tout à fait le contraire maintenant, vu les conditions sécuritaires précaires que connaît le pays. À entendre SORGHO Evariste le responsable aux relations de l’association Wendlamita, les « clients cibles étaient les touristes qui venaient au pays pendant leurs congés mais depuis que la situation sécuritaire est devenue instable, ces derniers refusent de venir donc le marché est devenu très monotone ».

En plus de la question sécuritaire, les artisans handicapés pointent du doigt l’État qui semble les oublier. « Si on dit que l’Etat fait son travail vraiment on a menti. Avec notre formation, on peut décorer les bureaux des Ministères ou même confectionner leurs meubles mais ils préfèrent aller dans les autres pays pour acheter ces objets à des prix coûteux » explique Evariste Sorgho.

Frédéric KAMBOU (stagiaire)

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

 Burkina/Industrie : Renforcer la capacité de production des PME et PMI en produits pharmaceutiques

Jordan MEDA

COVID19 : le confinement des cités universitaires plutôt bien accueilli

Jordan MEDA

Covid19 : L’opération de désinfection des marchés et yaars lancée

Jordan MEDA

Covid19 : le ministre de l’éducation a vaincu la maladie

INFOWAKAT

Affaire IUTS : 14 syndicats de l’éducation suspendent leur mot d’ordre de grève

INFOWAKAT

Coronavirus au Burkina : L’évolution de la situation au jour le jour

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR