A LA UNE Actualité Brèves Burkina Société

Burkina/Inondation: L’Etat déclare l’état de catastrophe naturelle

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango a fait le compte rendu du Conseil des ministres ce 09 septembre 2020.

Le gouvernement déclare “l’état de catastrophe naturelle”. Le ministre de la culture, Abdoul Karim Sango indique qu’une instruction a été donnée au ministre de l’Économie, des Finances et du Développement de dégager une ligne de crédit de 5 milliards FCFA pour faire face aux urgences issues des inondations.

Le conseil des ministres a aussi décidé de la réquisition des infrastructures publiques pour reloger les sinistrés tout en appelant les Burkinabè à faire preuve de solidarité. Un plan de réinsertion des populations après les catastrophes est également prévu.

Au cours du conseil, l’avant-projet du Budget 2021 transmis à l’Assemblée nationale pour adoption a été examiné et adopté. Le projet se chiffre à 2241,42 milliards en recettes et 2782,22 milliards en dépenses. Dégageant ainsi un solde budgétaire globale de 540,80 milliards FCFA, correspondant à -5,60% du Produit intérieur brut. En 2021, la masse salariale va représenter 54,87% des recettes fiscales contre 53,08% en 2020.

Abdoul Karim Sango confie que les axes prioritaires de ce budget sont le renforcement de la sécurité et de la cohésion sociale, à la promotion de la bonne gouvernance et le développement du capital humain.

Le ministre est également revenu sur une « réforme majeure » sur le secteur de l’éducation.
Le monde de l’éducation connaîtra un changement au niveau de la formation du personnel de l’enseignement. Il ressort des décisions de ce conseil des ministres un décret portant formation de l’institut national de formation du personnel de l’éducation.

Ce décret permettra la fusion des 08 Écoles Nationales des Enseignants du Primaire (ENEP) que compte le Burkina en un seul institut de formation du personnel de l’enseignement.

Pour lui, « cela permettra entre autres de réduire le train de vie de l’État en économisant 900 millions mais aussi de gagner en efficacité ».

Armella Kibtongo (stagiaire)

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : les travailleurs des médias publics toujours sur le qui-vive

Jordan MEDA

L’émir du Koweït est décèdé à l’âge de 91 ans

INFOWAKAT

Education : Un village de Tchiériba reçoit sa première école

REDACTION

Education : La stratégie d’éducation en situation d’urgence étend ses actions

INFOWAKAT

Des agresseurs violeurs dans les filets de la police nationale

INFOWAKAT

Ouagadougou : un homme abattu à sa sortie de banque

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR