A LA UNE Actualité AFRIQUE Articles Burkina Politique Société

Burkina : La COPA/BF blâme la France pour ses agissements en Afrique !

La coalition des patriotes africains (COPA/BF) a animée une conférence de presse dans la matinée de ce mardi 05 octobre 2021. L’objectif était de porter de la voix devant les hommes de médias sur l’état de la présence de la France au Mali mais sur aussi sur ce qu’ils qualifient « d’échec » de la France dans la mission qui lui a été confiée au Sahel. Retours sur les avis des organisateurs. La coalition n’a pas tari de mots pour exprimer le mécontentement des membres quant aux choix des jeunes Burkinabè pour le sommet Afrique-France.

 

Selon le présidium du jour, la coalition des patriotes africains (COPA/BF) est « une organisation souverainiste dont la lutte s’inscrit dans le combat contre toute forme d’agressions impérialistes d’où qu’elles viennent, de l’intérieur comme de l’extérieur » ; dans cette lancée, la COPA/BF à dans un premier temps fait de l’échec de la France dans la lutte contre le terrorisme au Sahel en 08 ans de présence. « 08 ans de confiance à la France, 08 ans d’échecs patents ! Ça suffit ! La France a lamentablement échoué dans la mission qui lui avait été confiée par les peuples du Sahel à savoir : combattre militairement les terroristes, les neutraliser entièrement et restaurer l’autorité des Etats sur toute l’étendue de nos différents territoires » ; à exprimé le porte parole de la coalition, Roland BAYALA.

La COPA/BF a de même évoqué au cours de la conférence les questions sur l’actualité entre le Mali et la France. En effet selon la coalition, la France continue de cacher mal sa “politique de vassalisation” (ndlr : politique de dépendance), vis-à-vis du Mali. « Que gagne alors la France a s’interposer entre Bamako et Kidal et pousser dos à dos les peuples de ces deux régions du Mali ? » s’est questionné Roland BAYALA. Ainsi pour la COPA/BF la France n’arrive plus à camoufler son soutien aux groupes armés et la volonté du Mali de s’attacher les services d’une entreprise de défense russe « fait trembler Paris et met Emmanuel Macron et ses ministres dans une “crise géopolitique épileptique” sans précédant. Sur ces préoccupations la COPA/BF s’est une fois de plus questionnée à savoir si le Mali est officiellement une province de la France !

« La France ne saurait inviter la jeunesse de tout un continent ! »

La COPA/BF n’a tout de même pas omis de se prononcer sur la tenue prochaine du sommet France-Afrique, qui se tiendra le 08 octobre prochain à Montpellier. En boitant les pas du conseil national de la jeunesse du Burkinabè qui a désapprouvé le choix des jeunes Burkinabè pour le sommet sans en avoir au préalable toucher les premiers responsables de la jeunesse Burkinabè, la COPA/BF a interpellé les jeunes qui y prendront part, quant à leur illégitimité . « Ce sommet de la honte devrait connaître la participation de 3000 jeunes africains dont des entrepreneurs, des scientifiques, des étudiants des artistes (…) qui, dit-on iront représenter la jeunesse africaine. Ces jeunes qui iront répondre à l’invitation d’Emmanuel Macron n’ont aucune légitimité à le faire du moment où ils n’ont été mandatés par personne, ni aucune organisation authentique et crédible de la jeunesse africaine ni aucun gouvernement » s’est indigné le porte parole de la coalition, qui a précisé qu’ils ne sont pas contre les français, mais contre la politique française !

Interpellant alors les dirigeants africains et particulièrement ceux Burkinabè, à suivre l’exemple du Mali, la COPA/BF dit marquer son soutien indéfectible au peuple malien dans sa lutte auto-détermination.
En marge de cette conférence, une marche meeting organisée par la coalition est prévue pour le 30 octobre 2021 à Bobo Dioulasso. Elle vise selon les organisateurs à interpeller la population pour qu’elle œuvre les yeux !

Alex SOME
Infowakat.net

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

ARTICLES SIMILAIRES

Politique: Le parti de Saran Séré Sérémé quitte la majorité pour l’opposition politique 

REDACTION

Entrepreneuriat : Des jeunes renforcent leur connaissance en élevage de poulet

REDACTION

Procès Thomas Sankara : Élise Yamba Ilboudo nie avoir vu le général Gilbert Diendéré au conseil de l’entente le jour des faits

INFOWAKAT

Solidarité nationale : le président du Faso appelle à la mobilisation citoyenne

INFOWAKAT

Sourou : une double attaque contre les brigades de Gendarmerie de Gomboro et de Lanfièra

INFOWAKAT

Assassinat de Thomas Sankara et ses 12 compagnons : Yamba Elisé Ilboudo explique son rôle

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR