A LA UNE Actualité Culture Divertissement

Burkina : La ministre de communication et de la culture rassure de la tenue du FESPACO 2023 !

La délégation spéciale du Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO) était face à la presse ce mardi 19 juillet 2022, pour donner le chronogramme des activités qui marqueront la 28e édition de ce rassemblement des cinéastes, prévu pour 2023. À cet effet la ministre de communication, de la culture, des arts et du tourisme a dit se réjouir du respect de ce rendez-vous biennale.

Du 25 février au 04 mars 2023, se tiendra dans la capitale Burkinabè, la 28e édition du Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO). C’est l’information principale livrée aux hommes et aux femmes de médias par la délégation spéciale du FESPACO.

Après la tenue de la dernière édition dans un contexte sanitaire et sécuritaire difficile, l’édition de 2023 se peaufine tout de même, malgré le contexte sécuritaire que traverse le pays. « Notre pays traverse certes des moments difficiles avec les situations sécuritaires, sanitaires et socio-économiques. Cependant, je puis vous assurer que le Burkina Faso (…) mettra tout en œuvre pour offrir une fois de plus aux professionnels du cinéma ainsi qu’aux cinéphiles, cet espace de rencontres et d’échanges. Notre pays a le potentiel nécessaire pour faire de cette édition un succès. C’est aussi un symbole de résilience et de combat comme l’ont souhaité les fondateurs du FESPACO » a souligné la ministre de communication, de la culture, des arts et du tourisme, Valérie Kaboré, qui dit par ailleurs se réjouir du respect de ce grand rendez-vous.

Pour cette 28e édition, le thème retenu est « Cinéma d’Afrique et culture de la paix ». Ce thème s’invite pour juguler le lien et l’apport que les productions cinématographiques africaines peuvent donner dans le cadre de la promotion de la paix. « Une thématique importante, car nous savons que nos cinématographies façonnent les attitudes, les comportements et les opinions. Elles influent nécessairement par leurs messages et leurs images » a rajouté Valérie Kaboré.

Ainsi, à ce thème central, se greffent 03 sous-thèmes qui seront livrés en panels, durant la tenue du FESPACO.

Selon les précisions du délégué général du FESPACO, Moussa Alex Sawadogo, la compétition officielle des films au FESPACO est repartie en 08 catégories : le long-métrage, le documentaire long métrage, le FESPACO shorts, les films d’animations, les films des écoles, FESPACO séries, les perspectives, Burkina (exclusivement réservé pour les productions du pays).

La section hors compétition, quant à elle, enregistre 04 catégories.

Le comité de sélection de la 28e édition est composé de 08 membres, des propos de Moussa Alex Sawadogo, tous originaires du continent africain dont 04 hommes et 04 femmes. Dans ce comité, l’on note la présence de 02 Burkinabè ; il s’agit de Claire Dao et Désiré Yaméogo.

120 millions pour les palmarès de l’édition passée !

Du bilan de l’édition passée du Fespaco qui s’est tenu en 2021, Ce sont au total 12 414 accrédités enregistrés, toute catégories confondues ; 1 132 films inscrits dont 102 Burkinabè. 409 séances de projection ont eu lieu à Ouagadougou et à Bobo Dioulasso, avec près de 1 350 visiteurs par jour.

L’innovation instituée à l’édition passée et qui sera poursuivie pour l’édition de 2023 a été l’instauration du « FESPACO-Pro » regroupant des catégories. Ce sont « Yennega académy » dédié aux jeunes réalisateurs. 120 candidatures y ont été enregistrées, 15 participants dont 5 Burkinabè notifiés.

« Yennega post-production », qui vient en soutien aux réalisateurs qui ont besoin de moyens pour la production. 70 candidatures enregistrées ; 08 projets ont été sélectionnés et 07 prix attribués.

« Yennega connexion », qui consiste en la création d’un espace pour les plateformes de diffusion des productions.

Le budget du FESPACO précédent a été « maîtrisé » selon le délégué général du FESPACO ; et au ministre d’ajouter que « la masse financière du palmarès officiel et des prix spéciaux s’est élevé à la somme de 120 millions de francs CFA.

Le rendez-vous est donné le 25 février 2023 pour le clap d’ouverture de la 28e édition du FESPACO.

Alex SOME

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Contrôle des produits de grande consommation : plus de 56 tonnes de maïs, de petit mil et de sorgho saisies pour exportation frauduleuse au mois de juillet 2022.

INFOWAKAT

Mali : reprise des rotations des contingents de la Mission de l’ONU

INFOWAKAT

Le Mali annonce s’être acquitté de ses dettes

INFOWAKAT

Burkina : vers la nécessité de sécuriser l’axe Ouaga-Kaya-Dori.

INFOWAKAT

Burkina : Gouvernement et syndicats s’accordent sur des recommandations

INFOWAKAT

Sahel : Deux soldats tombés entre Dori et Sebba

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR