A LA UNE Actualité Burkina Sécurité

Burkina : La mort d’au moins 17 personnes provoque une vague de déplacement dans le Bam et à Gorgadji

Des hommes armés non identifiés ont assassiné le samedi 28 septembre 2019 environ 09 personnes dans le village de Nioumbila, dans la région du centre nord, a appris Infowakat.net de sources sécuritaires et locales. Cet incident a provoqué la fuite des populations vers des zones plus sécurisées.

Selon les sources, les assaillants, une cinquantaine, ont fait irruption aux environs de 14h30 à Nioumbila, situé au sud-est de Bourzanga dans la province du Bam, au Centre nord. Cet assaut a provoqué la fuite des hommes du village, qui ont laissé femmes et enfants. Le bilan provisoire non encore officiel fait état de 09 personnes tuées.

Le même jour (28 septembre 2019) d’autres villages de la province du Séno dans le Sahel, se sont progressivement vidés du fait de la menace sécuritaire. Les habitants du village de Oulfou Alpha, situé à 10 km de Gorgadji, ont quitté leurs domiciles en direction du centre de leur département.

D’autres villages tels que Kargo, Zimtanga, Bam village, et Singa situés dans la province du Bam, à l’Est de Kongoussi se vident eux aussi petit à petit.

Toujours dans la journée du 28 septembre 2019, huit (08) personnes perdaient la vie à Komsilga, un village situé à 10 Km de Zimtenga et 25 Km au Nord Est de Kongounsi dans la province du Bam dans la région du Centre-nord dans des conditions similaires.

Le lundi 23 septembre une vague de 3 295 personnes a été enregistrée dans la commune de Bouroum dans la province du Namentenga dans le centre nord. Cette région et celle du Sahel sont celles qui enregistrent le plus de déplacés internes avec un fort taux d’infrastructure sanitaires fermées ou qui fonctionnent au service minimum. Le nombre de déplacés internes a considérablement augmenté depuis janvier 2019. Le nombre en effet est passé de 87 000 à 289 000 personnes déplacées à la date du 16 septembre 2019.

Ce mouvement du 23 septembre est le résultat, selon les sources d’un incident survenu le 14 Septembre 2019 dans le village de Zinibéogo, dans la  commune de Pensa, province du Sanmatenga, toujours dans le Centre-Nord.

 

Der KPAGNAONE

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Bobo Dioulasso : la marche n’a pas marché pour les manifestants anti couvre feu

Jordan MEDA

Urgent : Me Sankara démissionne de la présidence de l’Unir/Ps

Jordan MEDA

Le kiosque d’Infowakat/Tanwalboulgou : les clients sont pessimistes sur l’aboutissement de l’enquête

Jordan MEDA

Burkina : un convoie de commerçants attaqué sur la route de Sollé

Jordan MEDA

Burkina : le procureur général fâché par le bâtonnier

Jordan MEDA

Bars et maquis : la ruée vers la bière n’est pas générale

Jordan MEDA

1 commentaire

Avatar
Sebgo Issouf 29 septembre 2019 at 19 h 47 min

Dieu veille sur nous

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR