A LA UNE Actualité Articles Burkina Société

Burkina : L’Alliance des fournisseurs de biens et services miniers s’engage pour une prise en compte du contenu local dans le code minier de 2015

L’Alliance des fournisseurs Burkinabè de biens et services miniers (ABSM) fait le bilan des activités qu’elle a mené depuis sa mise place ce 28 octobre 2021. Elle a aussi parlé des difficultés qu’elle rencontre et présenté ses perspectives pour le bien être des fournisseurs des biens et services miniers.

L’Alliance est un regroupement d’opérateurs économiques fournissant des biens et services au secteur minier (ABSM). Sa mission c’est de promouvoir la fourniture locale de biens et services aux mines par la professionnalisation des fournisseurs locaux, l’amélioration de l’environnement et dans la collaboration avec tous les acteurs concernés.

Les échanges se sont faites sur le thème,« Le rôle de l’ABSM dans le processus de développement et de promotion du contenu local dans le secteur minier au Burkina Faso». L’Alliance des fournisseurs Burkinabè de biens et services miniers (ABSM) a entrepris plusieurs actions depuis sa mise en place en 2012.  Après une étude sur l’industrie extractive et le contenu local montre que l’Etat burkinabè multiplierait les recettes issues du secteur minier par quatre si les mines achetaient plus avec les entreprises burkinabè, l’ABSM a mené des plaidoiries auprès des acteurs du développement local pour la prise en compte du contenu local dans le code minier de 2015.

L’Alliance s’est assurée de mettre à la disposition des acteurs du secteur minier toutes les informations en matière d’approvisionnement local. Les fournisseurs ont reçu des formations sur les exigences et les standards des mines, les négociations des contrats de vente.

Faciliter la mise en œuvre entre acheteurs et sociétés minières

Augustin Coulibaly, le secrétaire générale de l’ABSM affirme que l’Alliance a permis la mise en relation entre acheteurs des sociétés minières et les fournisseurs miniers, « ce qui a conduit à des signatures de contrat au profit des fournisseurs nationaux augmentant les achats locaux dans les industries extractives », dit-il.

Ces actions sus cités ne sont qu’un échantillon de ce qui est fait par cette structure. Elle a aussi rencontrés des difficultés de divers genres.

De ce fait,  l’ABSM, fait face au manque de ressources financières pour une prise en charge ces préoccupations liées à la promotion du contenu local.  A en croire le secrétaire générale de l’Alliance, il y a aussi l’absence de cadre de concertation formelles entre les différents acteurs du secteur comme indiqué à l’article 101 du code minier. La méconnaissance de la chaine de valeur de l’industrie minière par une grande partie des opérateurs économiques locaux et la lenteur dans l’adoption et la mise en œuvre des textes sur le contenu local.

Comme perspective, l’ABSM prévoit mobiliser l’ensemble des opérateurs économiques autour des actions de promotion du contenu local. L’accompagnement de la mise en œuvre des textes d’application sur le contenu local en cours d’adoption

NV

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

L’Iran accuse la France de «déstabiliser» la région en y vendant des armes

INFOWAKAT

Oudalan : le corps sans vie d’un auxiliaire de santé retrouvé à Tin-Akoff

INFOWAKAT

Rapport de l’attaque d’Inata: Les conclusions rejetées par le président du Faso

INFOWAKAT

Niger: au moins 12 militaires tombés et plusieurs terroristes tués

INFOWAKAT

Burkina : Des Officiers des forces armés nationales atteignant la limite d’âge de leur grade au cours de l’année 2022 admis à la retraite.

INFOWAKAT

Situation nationale : L’appel du parti «Le Faso Autrement» à l’apaisement

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR