Actualité Articles Burkina Politique Sécurité

Burkina : le M21 demande un « dialogue souterrain avec les terroristes »

Le mouvement 21 Avril appel le président Kaboré à un dialogue franc avec les adversaires actuels du Burkina Faso. Selon les responsables du mouvement, faire justice sur la base de notre modèle traditionnel peut être une solution pour une réconciliation nationale.

« Nous recommandons au chef de l’Etat de reprendre langue avec les leaders déchus du régime Compaoré sans rancune ni haine ; de quitter les sentiers battus de la justice classique très lente, pour un modèle de justice plus en phase avec nos traditions ; qu’il implémente un modèle de dialogue pour une vraie réconciliation nationale, quitte à s’inspirer du modèle rwandais du sud-africain ». C’est ce qu’a déclaré Martial TANKOANO, président du Mouvement 21 Avril (M21), à l’occasion d’une conférence de presse le 20 février 2019 au centre National de presse Norbert ZONGO

« Nous devons nous dire la vérité, rendre justice, et nous réconcilier par nos traditions » a-t-il ajouté. Il invite par ailleurs le président à « ouvrir un débat national pour recueillir les propositions au sein des composantes de la population » car selon lui une « élection ne peut se concrétiser tant que les djihadistes sans visage seront toujours à l’affût de nos contrées ».

Concernant la situation sécuritaire du pays, pour sauver le Burkina, Martial TANKOANO pense qu’il faut « ouvrir un dialogue quel qu’il soit avec les mentors de ces djihadistes pour arrêter l’hécatombe ».

Il poursuit en disant que « quand on ne peut pas un combat, il faut le reconnaître et négocier. En négociant peut-être, les morts vont diminuer. C’est pourquoi il faut que le président Roch se batte davantage et chercher des solutions quitte à engager un dialogue souterrain avec les terroristes ».

Djamila KAMBOU

infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Déclaration linéaire de la conférence de presse du parquet militaire sur le point des dossiers d’atteintes à la sûreté de l’État en cours d’instruction devant les juridictions militaires

INFOWAKAT

Centrafrique : un complice des groupes armés interpellé par les autorités

INFOWAKAT

ONÉA : Le service de paiement des factures d’eau via orange money est temporairement suspendu

INFOWAKAT

Le président Sénégalais a indiqué qu’il y avait de l’espoir pour le Mali au sein de la CEDEAO

INFOWAKAT

CEDEAO : plusieurs mois après le retrait du Mali, du Niger et du Burkina Faso, l’organisation envoie un message fort

INFOWAKAT

Conseil des ministres du 29 mai : le gouvernement ressuscite l’ONBAH pour la souveraineté alimentaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR