A LA UNE Actualité Articles Burkina Innovation Technologie

Burkina : le ministère de la justice se digitalise

Désormais le Ministère de la Justice dispose d’une plateforme qui permet aux citoyens d’avoir via SMS des informations sur les conditions d’établissement de certains actes délivrés par les juridictions. La cérémonie de lancement de la plateforme s’est déroulée dans  la matinée de ce mardi 17 septembre 2019 et  présidée par le Ministre de la justice garde des sceaux René BAGORO. Pour le Ministre c’est une innovation majeure qui entre dans le cadre de la volonté de modernisation de son ministère.

Dans un contexte où les TIC sont incontournables, le Ministère de la justice affiche son désir d’utiliser les nouvelles technologies à travers le lancement de cette plateforme d’information via SMS.  Fruit d’une collaboration entre le ministère, l’Autorité des régulation des communications électroniques et des Communications électroniques et des Postes (ARCEP), la société des services informatiques OK Services International et l’opérateur de téléphonie mobile Telmob ce système donne accès aux conditions d’obtention des actes courants délivrés par les juridictions.

Pour l’instant ce sont le

  • casier judiciaire
  • certificat de nationalité
  • registre de commerce et de crédit mobilier
  • l’ordonnance de prise en charge,
  • la rectification administrative et de la cession volontaire de salaire qui sont pris en compte.

Le Ministre a souligné que les actes délivrés par la justice ont une tendance haussière. Faisant cas des statistiques de 2018, ce sont 470. 170 actes qui ont été délivrés. Pour le Ministre « cette initiative traduit la volonté du gouvernement de mener des actions visant l’amélioration de la qualité des services publics de la justice » Selon lui « Le téléphone est entré dans le quotidien de la majorité des citoyens burkinabè. Cet outil offre de nouvelles opportunités au ministère pour accroitre l’accessibilité ». Il invite par ailleurs les citoyens burkinabè à s’approprier ce nouvel outil qui leur permet de gagner en temps en argent.

Comment ça marche ?

Avec 50f tout abonné Telmob peut bénéficier de ce nouveau service qui permet de connaitre les pièces exigées, le lieu de dépôt, le coût et le délai de délivrance des actes délivrés par la justice. Il suffit d’envoyer via SMS au 3439 « Nationalité » pour le certificat de nationalité, « Casier » pour le casier judiciaire, « RCCM » pour le registre de commerce et de crédit mobilier, « Rectification » pour la rectification administrative, « Cession » pour cession volontaire de salaire et « Ordonnance » pour l’ordonnance de prise en charge. Dès que vous envoyez le SMS, vous recevez dans les secondes qui suivent un autre SMS comportant les conditions de délivrance de l’acte demandé. Pour M. MINOUNGOU,  représentant de OK Services International, le système a été simplifié pour permettre à tout citoyen d’avoir accès à la plateforme. Ainsi que vous écriviez « casier », « cazié » ou « casié », le système est conçu pour prendre en compte toutes les orthographes possibles de l’acte. Il ajoute que dans les prochains le service pourrait s’élargir vers les deux autres opérateurs de téléphonie mobile.

Yekiremi Abdias FARMA

Infowakat.net

 

 

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : au moins 07 personnes tuées à Barsalgho par un groupe armé

Infowakat MEDA

Economie: Trading, 50.000 comptes bancaires gelés

REDACTION

Burkina : 04 militaires et 01 policier dans deux attaques simultanées

Infowakat MEDA

Buzz de la semaine : La crise de la RTB en français facile

Infowakat MEDA

Liberté de la presse : malgré la situation sécuritaire, « les journalistes font du bon travail » (Pr BALIMA)

Infowakat MEDA

Burkina : un étudiant arrêté pour incitation à la haine

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR