A LA UNE Actualité Articles Burkina Sécurité Société

Burkina : le Premier ministre Lassina Zerbo est appelé à relever le défi

Le nouveau premier ministre du Burkina Faso va prononcer, ce vendredi 07 décembre 2022, devant le parlement, le discours de politique générale sur le programme du gouvernement. Lassina Zerbo est attendu sur la question sécuritaire et bien d’autres maux qui minent la société Burkinabè. Des défis assez énormes à relever !

 

Lassina Zerbo, a été nommé dans la soirée du vendredi 10 décembre 2021 par le Président du Faso Roch Kaboré. Cette nomination intervient 48heures après la démission du gouvernement du pays, en proie à des attaques terroristes récurrentes. Il succède à Christophe Dabiré, à la primature.

Ce vendredi 07 janvier 2022, le nouveau Premier Ministre va dévoiler le programme du gouvernement qu’il dirige. Depuis 2015, le Burkina Faso est devenu en quelques années l’épicentre de la crise sécuritaire au Sahel. Outre, le pays est plongé dans une crise humanitaire, économique et politique. Enfin s’ajoutent des tensions intercommunautaires de plus en plus exacerbées. Le nouveau premier ministre Lassina Zerbo a la lourde tâche de trouver une parade à ces différentes problématiques. Sans doute, son discours va se résumer sur l’état des lieux qui prévaut au Burkina Faso.

Ainsi, Lassina Zerbo doit aller au-delà du simple discours. Aujourd’hui, une grande partie du territoire Burkinabè est occupé occasionnant des déplacés internes. Donc, la population ne veut pas se contenter de gros discours mais espère des actions et des décisions fortes. C’est pourquoi le premier élément doit être la reconquête de l’intégrité territoriale à court-terme.

Pour ceux qui veulent s’en souvenir, son prédécesseur Christophe Dabiré a eu le mérite de dire honnêtement « qu’il ne dispose pas de solutions magiques relative aux questions de l’insécurité ». On peut se tromper en disant que ses propos ont probablement précipiter son départ. Plusieurs attaques ont suscité la colère croissante de la population contre l’exécutif, accusé d’être incapable d’enrayer les attaques terroristes qui frappent le Burkina. Du coup, sa démission a été réclamée.
Cependant, Lassina Zerbo n’a pas doit à l’erreur, ni à l’échec. Et espérons que son discours se traduira concrètement par des actes de coercition.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo DAMIBA échange avec les forces vives des Hauts-Bassins

INFOWAKAT

La Russie dénonce la politique « coloniale » de la France au Mali

INFOWAKAT

Pénurie de carburant à l’est : La police municipale met en garde contre la hausse des prix

INFOWAKAT

Mali : Les autorités de la transition ferment les frontières au contingent sénégalais

INFOWAKAT

Burkina : Plus d’une centaine de terroristes neutralisés en un mois

INFOWAKAT

Madjoari : 11 soldats tombés et une quinzaine de terroristes neutralisés

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR