A LA UNE Actualité Burkina

Burkina: le Ren-Lac veut en finir avec la corruption sur le foncier

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) s’attaque à la mauvaise gestion du passif foncier au Burkina Faso. La question est si épineuse qu’il en a fait l’objet de la 14ème édition des Journées nationales du refus de la corruption (JNRC) qui se dérouleront du 1er au 9 décembre 2019. 

 « Les activités des JNRC visent à mettre en exergue la mauvaise gestion du foncier et ses conséquences sur les populations urbaines et rurales », a expliqué Sagado Nacanabo Secrétaire exécutif du Ren-Lac.

Pour ce dernier, « en plus de créer la pression foncière dans nos villes et campagnes, la corruption et la mauvaise gestion du foncier compromettent le droit des populations à un logement décent. Nous devons prendre conscience que ce problème est lourd de conséquences, en ce qu’il constitue une véritable bombe à retardement pour la paix et la cohésion sociale ».

Et la solution est simple. Il faudrait retirer les parcelles « illégalement attribuées » au profit des attributaires  « légitimes » et traduire en justice les détenteurs de parcelles acquises de façon frauduleuse.

Le Ren-Lac s’inquiète d’autant plus que le problème du terrorisme a fait une énorme vague de déplacés internes. « Au regard de la situation sécuritaire, qui fait déplacer plusieurs personnes et qui sème le trouble au sein de la population cette gestion anarchique du foncier pourrait accélérer ou anticiper à une nouvelle crie sociale et pour empêcher cette crise nous interpellons l’État à retirer ces terres inégales attribuées aux sociétés immobilières et nous interpellons aussi le peuple à avoir un œil vigilant dans la gestion de ces fonciers » poursuit Sagado Nakanabo.

Pendant ces neuf jours, il est prévu un panel, une animation de stands, des émissions radio et télé et des vidéos-débats sur le film du Dr Laurent T. Ouédraogo intitulé  « Nous n’habiterons pas au ciel ».

 

Der Kpagnaoné

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : le gouvernement de la transition va bientôt rembourser les salaires coupés pour fait de grève de 2019 à 2021.

INFOWAKAT

Sanmatenga : Des individus armés vandalisent le commissariat et la mairie de Mané

INFOWAKAT

Respect de la tranquillité publique : La police municipale procède à la fermeture de débit de boissons

INFOWAKAT

Ouagadougou : Deux (02) réseaux de présumés délinquants démantelés par la Police Nationale

INFOWAKAT

Coopération Sino-Burkinabè : Un festival au cœur de la relance économique dans un contexte de l’insécurité

INFOWAKAT

Burkina Faso : la France prête à revoire sa stratégie militaire

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR