A LA UNE Actualité Burkina Politique

Burkina : Le SOCL se départit des « agitations gratuites et manifeste » du gouvernement déchu

Le parti politique SOCL (Socle Citoyen pour la Libération) a animé une conférence de presse dans la matinée de ce jeudi 09 juin 2022 pour donner sa lecture de la situation nationale, 05 mois après l’avènement du MPSR. Ainsi, le parti dit noter des « lourdeurs » dans la mise en marche de la feuille de la transition. Pour se faire le SOCL souhaite que le gouvernement se recentre sur la mise en pratique de l’agenda de la transition.

Le problème de refondation ; c’est ce qu’a notifié le SOCL (Socle Citoyen pour la Libération) face à la presse ce jeudi. En effet pour le parti, vu la gouvernance actuelle, « on est pas encore rentré dans le vif du sujet », car « il y a beaucoup de problèmes qui nécessitent une réflexion, une refondation ». « Des impairs existent ; des lourdeurs dans le démarrage et l’exécution de l’agenda présenté dans la feuille de route du gouvernement, le manque de proactivité avec les acteurs et la faible fluidité de la communication qui laisse la place à des spéculations diverses » a cité le président du SOCL, David Moyenga, qui pense de même que ces manquements pourraient faire éloigner les citoyens des objectifs de la refondation et la rupture, fixée par la transition, d’où la nécessité de corriger ces impairs.

Le parti a également pointé du doigt la gouvernance du régime passé, qu’elle pense être responsable de l’avènement du MPSR. Ainsi, les membres du parti disent se départir des « agitations gratuites et manifestes » des acteurs déchus de la politique, et précisent de même ne pas faire les yeux doux au MPSR. « L’ancien régime a été l’auteur principal lui-même qui s’est pris les pieds dans le tapis ; que ce soit sur le plan sécuritaire, sur la gouvernance exemplaire attendue.

Aucun militaire ne pouvait avoir à son esprit de refaire un coup d’État dans ce pays, si le régime n’avait pas détérioré et remis en cause cet acquis démocratique de notre pays. L’avènement du MPSR, ce n’est que le produit de l’échec de la gestion passée ! » a martelé le président du parti avant d’affirmer que son parti se démarque des actions du régime passé et ses alliés en direction du gouvernement de transition.

Le SOCL invite le gouvernement à mettre en application l’agenda de la transition !

Notifiant que nonobstant les difficultés, des changements de cap et de méthodologie ont été enregistrés sur le plan sécuritaire, le SOCL a par ailleurs formulé quelques recommandations à l’endroit du gouvernement de transition, pour une réussite efficiente des missions. « Nous estimons qu’il est impérieux pour les acteurs de la scène politique de recentrer les débats et axer les actions et les questions de fond : le système électoral, le dispositif structurel de lutte contre la corruption ; la question de la constitution nouvelle, rebâtir l’unité politique et économique du pays ; la question sur la chefferie traditionnelle (…) » a cité David Moyenga, en invitant le gouvernement à se recentrer sur la mise en application de l’agenda proposé par la commission technique.

Alex SOME
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 29 juin 2022

INFOWAKAT

Cohésion au sein des FDS : Le message des ministres de la défense et celui de la sécurité

INFOWAKAT

Burkina : Un otage polonais délivré par les FDS burkinabè

INFOWAKAT

Togo : 13 morts dans un accident

INFOWAKAT

Sécurité : Exercice militaire à Ouagadougou le jeudi 30 juin

INFOWAKAT

Sénégal : Plusieurs migrants tués dans l’incendie d’une pirogue

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR