A LA UNE Actualité Burkina Buzz de la semaine

Burkina : Le torchon brûle entre les transporteurs et le ministre des transports

Un climat tendu marqué de désaccord entre transporteurs et ministre du transport. Qui est le mieux indiqué pour gérer la question du fret ? Les transporteurs réclament cette gestion alors qu’ils sont divisés en plusieurs organisations syndicales et n’arrivent pas à trouver des points d’accord. La gestion du fret est confiée au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC). Les chauffeurs décident d’observer un mot d’ordre de grève le 14 octobre 2020. La Faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina (FUTRB) se démarque de la grève pendant que l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) reste sur sa position. Les différents services de station d’essence sont en rupture de stock. Les dépôts de gaz sont en rupture d’approvisionnement.

Après plusieurs tentatives de concilier les différentes organisations syndicales au sein des transporteurs sans succès, le gouvernement décide par un décret de remettre la gestion du fret au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC). Ce qui a fait des mécontents chez les transporteurs.

Dans le décret, le chargeur doit se présenter au près des chargeurs ou transporteurs pour convenir des frets et des condit de transport, le chargeur doit indiquer au CBC la quantité de sa marchandise, le CBC valide la déclaration et procède à la répartition du fret selon le cota soit un tiers, deux tiers. Le décret stipule aussi que c’est désormais, le CBC qui dresse la liste des camions, ce qui cause problème chez les transporteurs. Le ministre des transports, Vincent Dabilgou estime que cela va mettre fin à la magouille qui gangrène actuellement ce secteur.
Les différentes organisations ont donc décidé de décréter un arrêt de travail de 96h pour dénoncer l’ingérence de la politique dans la gestion du fret.

Même si la Faîtière unique des transports routiers du Burkina Faso (FUTRB), s’est démarqué du mot d’ordre de grève à la dernière minute. Elle estime qu’après des échanges avec le Président et le gouvernement, des solutions ont été trouvées. La FUTRB a demandé aux chauffeurs qui observent un arrêt de travail de reprendre leurs activités. L’UCRB ne tenant pas compte des propos de la FUTRB, maintien la grève. Cette grève a déjà des répercussions sur la population. Les stations sont en rupture de stock et les dépôts de gaz sont en rupture d’approvisionnement.

Nafisatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Les rencontres musicales africaines: Bientôt la 4 ème édition

INFOWAKAT

Prix Ulrich wickert: Le Burkina s’envole avec le trophée

INFOWAKAT

Education : Inscription et réinscription des élèves déplacés internes

INFOWAKAT

Education : le président du Faso parraine la première promotion de l’Institut de Technologie du Burkina

INFOWAKAT

France : le concert de Werrason interdit à Paris

INFOWAKAT

Campagne nationale du leadership : Réveiller le leadership qui est endormi en chaque jeune fille

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR