A LA UNE Actualité Burkina

Burkina : L’émission Biibemooré de Radio Optima suspendue

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) suspend la diffusion de l’émission  <<Biibémooré>> de la radio Optima FM pour trois mois. Il est reproché à l’animateur de l’émission des manquements à la loi, à l’éthique et à la déontologie. Selon le CSC, certains propos de l’animateur de l’émission en cause sont de nature injurieuse, diffamatoire, séditieuse et constituent une immixtion dans la cours de la justice et jettent un discrédit sur des décisions de justice.


Motivation
Attendu que suite à des constats de manquements à la loi, à l’éthique et à la déontologie regissant le traitement de l’information au cours de l’émission <<Biibémooré>> diffusée sur les antennes de la radio commerciale<<Optima FM>> notamment dans les éditions du 05 juillet, du 10septembre, des 07; 09 et 14 octobre 2019, le conseil a tenté d’auditionner à deux (02) reprises sans succès le promoteur de ladite radio et par ailleurs animateur de l’émission en cause;

Qu’il ressort des notes d’études préparatoires portant sur les contenus desdites émissions que certains propos de l’animateur de l’émission en cause sont de nature injurieuse, diffamatoire, séditieuse et constituent une immixtion dans la cours de la justice et jettent un discrédit sur des décisions de justice;

Que la majorité des émissions enregistrées et écoutées par l’instance de régulation relèvent des attaques verbales mêlées d’invectives contre des personnes publiques notamment désignées;

Qu’à titre illustratif, au cours de ces émissions, on peut noter, entre autre, des propos tels que:

  • <<Hervé KAM,où as-tu fait Ted études de droit pour venir crier haut et fort que la justice burkinabè est indépendante ? Tu entends?comme tu n’as pas honte,mange et tais-toi! C’est toi qui n’as ni honte, ni peur de personne. As tu une femme et des enfants ? En as tu? D’accord fais attention parce que le monde marche yada yada>>, <<haaabaaa>>
  • …<<ceux qui te dis( Eddie Komboigo) suivent là, il n’y a pas un vaille la peine.>>

Que de tels propos peuvent être qualifiés d’injurieux, conformément à l’article 140 de la loi n°059-2015/CNT du 04 septembre 2015 portant regime juridique de la radiodiffusion sonore et télévisuelle qui prévoit que << toute expression outrageante, terme de mepris ou invectives qui ne renferme l’imputation d’aucun fait est une injure >> ;

Que ces propos contreviennent en outre au contenu de l’article 10 de la convention du 28 août 2015 existant entre la radio Optima et le CSC qui stipule que : << …il (le concessionnaire) doit s’abstenir de :

  • jeter le discredit sur une décision juridictionnelle dans les conditions de nature à porter atteinte à l’autorité de la justice ou à son indépendance;
  • s’immiscer dans le cours de la justice :
    inciter…à la sédition,etc>>;
    À titre illustratif au cours de l’émission du 09 octobre 2019, l’animateur a affirmé ceci:
  • << … Vous avez accusé Dienderé sans raisons et jusqu’à présent nous ne savons pas pourquoi. C’est la justice avec ses fabrications….>>
  • <<… Le silence est mauvais, mon général (Djibril BASSOLET), les accusations portées sur vous ne sont pas fondées…>>

Attendu que l’émission comporte d’autre part de nombreuses insuffisances du point de vue de l’éthique et de la déontologie régissant le traitement de l’information. En effet, le commentateur ne respecte pas,dans ses propos,les principes cardinaux de ce genre rédactionnel. Il s’agit, par exemple, des obligations d’objectivité(honnêteté) et d’équilibre.
On constate que le commentateur ne tient pas compte des autres faits et éléments susceptibles de nuancer ou de relativiser ses affirmations.
Que cette attitude viole les articles 7 et 8 de la charte déontologique des journalistes burkinabè. Ces articles stipulent respectivement que:
<< Le journaliste burkinabè est tenu au devoir de vérité par honnêteté intellectuel,professionnelle et par souci de l’intérêt général.>>
<< Afin de sauvegarder la dignité de la profession,le journaliste doit éviter à tout prix de verser dans la partialité et l’esprit partisan.>>


Elmira Sidi

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Boycott Faso Foot : Fin du clash, balle à terre

Jordan MEDA

Burkina/Sécurité : “l’Etat est dans les zones les plus inaccessibles” (Laurence Ilboudo)

Jordan MEDA

Covid19 : le gouvernement au tableau pour présenter son plan de riposte

Jordan MEDA

Burkina :”Les travailleurs de l’action sociale ne sont pas des potiches” (Laurence Ilboudo)

Jordan MEDA

Fasofoot : le club des 08 campent sur leur pelouse

Jordan MEDA

Mali/Culture : l’artiste musicien Sidiki Diabaté en garde à vue pour violences

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR