A LA UNE Actualité Articles Burkina

Burkina : les agents de l’administration annoncent une grève de 96h

Le Bureau Exécutif du Syndicat national des administrateurs civils, des secrétaires et adjoints administratifs du Burkina (SYNACSAB) annonce une grève de protestation de 96 h à compter du mardi 24 au vendredi 27 septembre 2019 sur l’étendue du territoire national. Le syndicat dénonce la lenteur dans la prise en compte des préoccupations de leur plateforme dans laquelle il réclame entre autre l’adoption d’une loi portant institution du corps préfectoral. C’était ce vendredi 20 septembre 2019  au cours d’une conférence de presse.

 

Le syndicat affirme que les rencontres qui ont eu lieu autour de leurs revendications ont toutes tourné au dilatoire. << Nous grevons pour amener les autorités à prendre en compte nos préoccupations et non pour faire du mal à qui que ce soit>>, indique le secrétaire général du SYNACSAB, Adama BIDIGA.

Pour lui, la répression n’est pas le moyen idéal pour qu’il n’y ait plus de mouvement. Il estime que La trêve sociale demandée n’est pas une solution, pour eux. Les autorités doivent plutôt travailler pour  résoudre les préoccupations et la trêve va s’imposer d’elle-même.

Au regard de la situation nationale, le syndicat préconise que l’autorité de l’État soit restaurée et s’accompagner d’une politique de cohésion sociale.

Pour le secrétaire général l’administrateur a son rôle à jouer dans la stabilité de la nation mais, il se trouve dans l’incapacité d’agir. << C’est un personnel désemparé, délaissé, démotivé qui tente de remplir une mission qu’il sait impossible. C’est un miracle qu’on nous demande d’accomplir or nous ne sommes pas des messies>>, a-t-il déclaré.

Pour le  bureau exécutif, la répression à l’endroit des syndicats montre que les dirigeants veulent essayer d’uniformiser le syndicalisme, de l’institutionnaliser afin qu’il soit à leur service un outil d’accompagnement de leurs décisions.

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : au moins 07 personnes tuées à Barsalgho par un groupe armé

Infowakat MEDA

Economie: Trading, 50.000 comptes bancaires gelés

REDACTION

Burkina : 04 militaires et 01 policier dans deux attaques simultanées

Infowakat MEDA

Buzz de la semaine : La crise de la RTB en français facile

Infowakat MEDA

Liberté de la presse : malgré la situation sécuritaire, « les journalistes font du bon travail » (Pr BALIMA)

Infowakat MEDA

Burkina : un étudiant arrêté pour incitation à la haine

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR