A LA UNE Actualité Burkina Economie

Burkina : les indemnités issues des revendications ont coûté 70 milliards à l’Etat

L’assemblée nationale a voté ce jeudi 10 octobre 2019 (85 voix sur 120 votants) la loi de finances rectificative de la loi de finances gestion 2019. De 2 213 milliards le budget passe à 2 366 milliards soit 153 milliards de francs CFA. Cela s’explique par le fait que nombreux réaménagements aient été faits au sein du gouvernement.

Au nombre de ces motifs, il y a le changement de dénomination de certains départements ministériels, la scission du ministère de la justice, la ratification de deux décrets d’avances et les recettes engendrées avec l’acquisition de la licence 4G par deux sociétés de téléphonie mobile. En effet, concernant ce dernier point, la 4G a fait engranger à l’Etat 120 milliards de francs CFA en terme de redevance.

Avec les impôts, le gouvernement espère aussi mobiliser 15 milliards et mobiliser 5,9 milliards supplémentaires avec les partenaires au développement. Cet argent servira à mettre oeuvre les protocoles d’accord signés avec les partenaires sociaux et satisfaire de nouveaux besoins intervenus en cours d’année qui se chiffrent à plus de 70 milliards de francs CFA.

D’ailleurs sur la question, le ministre des finances Lassané KABORE a indiqué que le gouvernement ne veut plus accorder d’indemnités supplémentaires dans le cadre des nouvelles revendications. 

A la question de savoir comment la croissance de 6% se ressentira sur le quotidien des Burkinabè, le ministre a répondu, après s’être réjouie de cette croissance, qu’ il faudra du temps pour que cela soit effective. 

A en croire le ministre, le processus de remise à plat des salaires à la fonction publique est en cours, l’ objectif étant de maîtriser la masse salariale. Le processus est « presque fin prêt techniquement » dit il. Une  loi organique serait en vue pour opérationnaliser cette réforme.

Concernant le budget de la défense, le ministre a déclaré que dix milliards de francs CFA seront aussi retenus au titre de « projets spécifiques » et définis comme étant des investissements imprévus pour la lutte contre le terrorisme.

Ange L Jordan MEDA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Baccalauréat 2020 : 425 candidats admis et 319 au second tour au Lycée Philippe Zinda

REDACTION

Côte d’Ivoire : Les manifestants ont brûlé le commissariat de Bonoua

INFOWAKAT

Côte d’Ivoire : l’opposition dans la rue dans plusieurs villes du pays

INFOWAKAT

Burkina : L’ONA souhaite la tenue des élections conforme à la constitution

REDACTION

Dj Arafat : les chinois de Ouaga en connexion avec l’esprit de Daishi

Jordan MEDA

ECONCOURS 2020 : PROBLÈMES DE PAIEMENTS

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR