A LA UNE Actualité Articles Burkina Société

Burkina : les journalistes libres dans la  » Cité de la liberté »

Les professionnels des médias du Burkina Faso auront bientôt leurs logements dans une cité dénommée  » Cité de la Liberté « . Une convention a été signée ce 14 août 2019 entre le ministère de l’habitat et de l’urbanisme et la coopérative de l’habitat des journalistes et communicateurs du Burkina Faso.

Cette convention établit un cadre réglementaire pour permettre à l’Etat de faciliter l’accès à la coopérative à des logements décents.

« Le ministère de l’urbanisme et de l’habitat va accompagner la coopérative en terme de fourniture de parcelles, d’encadrement sur le plan des services techniques et du suivi des travaux qui seront effectués » a expliqué Maurice BONANET. « Nous allons également au niveau des institutions bancaires apporter notre appui pour que le financement soit mis en place dans un bref délai afin que nous puissions inaugurer la première tranche de la cité de la liberté. Et que d’autres tranches et d’autres secteurs d’activités puissent s’organiser en coopérative pour apporter leur contribution à la réalisation du programme de construction des logements sociaux » poursuit-il.

Les logements sont de type social et coûteront au minimum 7 million 500 mille francs CFA selon Fousséni KINDO, président de la coopérative. Et pour avoir sa maison dans la cité liberté, il faudra d’abord être membre de ladite coopérative et justifier sa profession de journaliste ou de communicateur. « Lors du premier versement, il faut payer 40% de ce montant. Au titre des modalités d’acquisition de ces logements, il y a entre autres la location-vente l’acquisition directe, au cas où l’intéressé aura le montant cash ; et l’allocation vente » a clarifié M. KINDO.

Cette convention entre dans le cadre du programme des 40 mille logement du gouvernement. Et le ministre en charge de l’habitat souhaite que de d’autres coopérations ou associations emboîtent les pas de celle-ci comme c’est prévu dans la loi.

La rédaction

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : les formulaires d’enrôlement pour le permis de conduire et les cartes grises sont gratuits

INFOWAKAT

Koutougou : Les corps des militaires tombés accueillis par des tirs en l’air

INFOWAKAT

Koutougou : Le GSIM revendique l’attaque

Infowakat MEDA

Attaque Koutougou : Le CFOP veut « des solutions ad ’hoc »

Infowakat MEDA

Nouvelles plaques et cartes grises : le deal des « Koksairs »

Infowakat MEDA

Rébellion au camp Guillaume OUEDRAOGO, une rumeur selon l’Etat Major

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR