A LA UNE Burkina Sécurité

Burkina : les volontaires pour la défense de la patrie désormais institués

L’assemblée nationale a adopté mardi 21 janvier 2020, à l’unanimité, le projet de loi portant institution de volontaires pour la défense de la patrie (VDP). La loi comporte 23 articles. Et selon elle, les volontaires sont placés sous la tutelle du ministre de la défense nationale.

La mission des volontaires est de contribuer, au besoin, par la force des armes, à la défense et à la protection des personnes et des biens de son village ou de son secteur de résidence.

Le recrutement se fait au niveau du village ou du secteur de résidence sur la base du volontariat. Ce volontariat est soumis à l’approbation des populations locales en assemblée générale.

La durée de la formation est de 14 jours avec comme contenu la formation sur l’armement, l’éducation civique et morale, et le respect des droits de l’homme.

Il leur est toutefois interdit de « poser des actes de police judiciaire » ou  » d’effectuer des missions de maintien de l’ordre « .

Pour l’heure, aucune date prévue pour le début de leur formation n’est fixée. Les critères de recrutement seront seront précisés par un décret pris en conseil des ministre, sur proposition du ministre de la défense.

A la fin du contrat, il est prévu une prime de démobilisation pour permettre aux VDP d’entreprendre une activité lucrative ou de renforcer leur activité habituelle.

La loi prévoit aussi une prime forfaitaire unique versée au Volontaire en cas d’invalidité permanente. Le groupe de volontaires peut bénéficier de dons en nature ou en espèce provenant de personnes physiques ou morales dans des conditions précisées par voie réglementaire.

Pour l’heure, aucune date prévue pour le début de leur formation n’est fixée. La loi va entrer en vigueur par un décret qui sera pris en conseil des ministres, sur proposition du ministre de la défense.

Mais selon ce dernier «ce vote à l’unanimité traduit l’unité du peuple pour la défense de la patrie. Ce vote à l’unanimité signifie que la représentation nationale a fait corps avec l’appel lancé par le chef de l’Etat le 07 novembre 2019. Cela traduit aussi qu’au-delà des divergences que nous pouvons avoir par rapport à certaines questions de gouvernance nous pouvons faire une unité en ce qui concerne la défense de la patrie».

Nafisiatou Vebama

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Éducation : Déterminer des stratégies pour une alimentation équilibrée des enfants en âge scolaire

REDACTION

Concours directs session de 2020 : Le délai d’inscription prolongé

INFOWAKAT

Burkina : 60 ans d’indépendance, quel bilan ?

INFOWAKAT

Région de l’Est : des VDP mettent en déroute des HANI

INFOWAKAT

COVID19-BF : 08 nouvelles guérisons à la date du 03 août

INFOWAKAT

Liban: le bilan s’alourdit à Beyrouth avec 135 morts et près de 5 000 blessés

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR