A LA UNE Actualité Burkina

Burkina : Norbert Zongo ne sera pas oublié

Le Collectif des organisations de masse et de partis politiques et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère veut commémorer le 21e anniversaire des assassinats de Sapouy. Ils ont à travers une conférence de presse ce mardi 03 décembre 2019, a annoncé les activités qui auront lieu ce jour.

Cette commémoration est placée sous le thème << Poursuivons avec détermination la lutte pour la vérité et la justice pour Norbert Zongo et ses compagnons et contre la remise en cause des droits et des espaces de liberté >>.

Le président du Collectif, Chrysogone Zougmoré, rappel le contexte difficile dans lequel se tient cette commémoration. Il s’agit de la recrudescence d’attaques terroristes. « Quand bien même vivrait-on une situation sécuritaire des plus catastrophiques, il important de veiller à ce que ne soient point remis au goût du jour, les pratiques des régimes d’exception d’antan ».

Il est prévu comme activité, le 13 décembre 2019, des hommages à Norbert Zongo et à ses compagnons par des recueillements et des dépôts de gerbes de fleurs dans les cimetières.

Il y aura aussi des assemblées générales, conférences meeting à la place de la Nation et dans les provinces.

Selon maître Prosper Farma, le dossier de l’extradition de François Compaoré est toujours en cours en France. « Nous serons tenus au courant quand viendra la programmation du dossier. C’est un dossier qui ne va pas se résoudre du jour au lendemain et donc la résolution dépendra de la mobilisation du peuple à l’intérieur du Burkina Faso. Tout dossier judiciaire est tributaire de la pression publique», dit-il.

Il ajoute « qu’il ne faudrait pas que les uns et les autres s’attendent à ce que ce soit un cadeau donné par la justice française. Ce sera au prix de la lutte que nous pourrions espérer qu’il y ai un jour l’extradition de François Compaoré ».

Le 13 décembre 1993, le journaliste Norbert Zongo et ses compagnons ont été assassiné à Sapouy. Jusque là, les coupables de ce meurtre n’ont pas été arrêtés.

Nafissiatou VEBAMA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : Les envies de suicide maîtrisées de Simon Compaoré

Jordan MEDA

Burkina/Elections : Zéphirin persiste, il faut un audit du fichier électoral

Jordan MEDA

Covid19 Burkina : 13 nouveaux cas importés

Jordan MEDA

Sécurité routière : 02 morts dans un accident de la circulation à Yagma

INFOWAKAT

Covid19 : la France rouvre ses frontières à 04 pays africains

Jordan MEDA

Burkina Faso/Terrorisme : Toute personne arrêtée doit être traitée avec humanité et dignité (CICR)

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR