A LA UNE Actualité Burkina Société

Burkina : « nous n’allons pas trahir le flambeau dressé par nos devanciers », (Bassolma Bazié)

L’Unité d’action syndicale (UAS) a reçu des mains du premier ministre le communiqué final qui a été signé. Dans ce communiqué se trouvent des documents qui rappellent l’historique de l’impôt unique sur le traitement salarial (IUTS), des discussions qu’il y a eu dans le cadre tripartite. Il y a aussi des propositions du gouvernement en matière d’application de l’IUTS et une proposition de programme pour la reprise des discussions entre le gouvernement et l’UAS.

Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale

Les discussions entre le gouvernement et l’Unité d’action syndicale s’étaient interrompues à cause des points d’achoppement sur un certain nombre d’éléments, points sur lesquels, l’unité d’action syndicale souhaitait avoir des précisions du gouvernement.

Le premier ministre a donc proposé la mise en place d’un comité tripartite qui allait échanger sur ces questions.

<< Nous attendons que l’UAS examine ces documents et qu’elle face un retour au premier ministre afin que les discussions puissent être reprises >>, dit le ministre de l’enseignement national, Stanislas Ouaro.

Bassolma Bazié

<< Nous allons aller analyser ce qui se trouve dans le document, et si il est en conformité dans le sens de ce que nous avons posé comme revendications, il n’y aura pas de soucis. Si on veut véritablement de l’argent pour le développement du pays, ce n’est pas sur les maigres ressources des travailleurs qu’il faut compter. Car il est ressorti dans les médias que le Burkina Faso a eu une perte de 552 milliards au niveau de recouvrement des taxes des mines et autres sociétés >>, indique pour sa part le représentant de l’UAS, Bassolma Bazié.

Pour Bassolma Bazié, si la base avisera si elle estime que le document qui sera analysé ne lui convient pas. <<Nous n’allons pas trahir le flambeau dressé par les devanciers de l’Unité d’action syndicale. Si nous ne pouvons pas faire mieux, dans la défense des acquis des travailleurs, on ne doit pas faire moins que nos devanciers. Nous allons travailler à garder le minimum qu’il avait déjà arraché>>, termine t’il.

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

L’actualité de la semaine en bref…

Jordan MEDA

Ramadan Burkina : « Celui qui a vécu la faim et la soif comprend la souffrance d’autrui autour de lui »

Jordan MEDA

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le message du Président du Faso

INFOWAKAT

Covid19/Burkina : 00 décès et 97 cas actifs à la date du 22 mai 2020

INFOWAKAT

Covid19/Burkina : le couvre-feu n’est pas levé

INFOWAKAT

Mort de 12 présumés terroristes à Tanwalbougou : « les décisions seront prises sans état d’âme » (Roch Kaboré)

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR