A LA UNE Actualité Articles Burkina Politique Société

Burkina/ OIVC: Il faut plutôt participer à l’effort de guerre que de marcher

Le moment n’est pas opportun d’organiser des manifestions de soutien aux FDS et VDP, ce qu’il faut c’est se mobiliser et participer un effort de guerre. C’est l’argument que défend l’Observatoire indépendant des valeurs civiques et citoyennes (OIVC) qui s’est exprimé ce 19 janvier 2022 à Ouagadougou. Il appelle donc les citoyens à se démarquer de toute mobilisation sous couvert de soutien au FDS et VDP.

 

Tout en félicitant les organisateurs de la marche du 22 janvier 2022 pour leur action noble qui est de soutenir les FDS et VDP, l’Observatoire indépendant des valeurs civiques et citoyennes (OIVC) s’interroge sur la pertinence d’organiser d’une marche pour les soutenir. Il estime qu’avec la présence de la maladie du coronavirus et toutes les mesures barrières qu’elle impose, « les FDS et VDP pour lesquelles nous voulons marcher seront-ils heureux de nous voir utiliser le prétexte de leur soutien pour nous exposer davantage à cet autre terroriste de virus. » De ce fait, il estime que le meilleur soutien patriotique que les FDS et VDP attendent, c’est d’entreprendre des actions citoyennes et de mobiliser des efforts de guerre tant attendus et souhaités par eux.

Tout en reconnaissant le droit des citoyens à manifester, l’OIVC reste dubitatif sur sa portée. « Nous n’avons pas la ferme conviction qu’un grand rassemblement aura la caution morale et solidaire de ceux pour lesquels nous espérons apporter notre soutien pour la marche », indique Idrissa Coulibaly, Coordonnateur de l’OIVC.

L’OIVC condamne les sanctions prises contre le Mali

« Le Mali ne sera pas le seul à souffrir de ces sanctions prises. Le Burkina Faso et l’ensemble des pays qui ont pris cette décision compréhensible ainsi que les occidentaux qui sont friands du coton et l’or malien feront chacun à sa manière les frais douloureux », déclare le coordonnateur de l’OIVC.

L’Observatoire indépendant des valeurs civiques et citoyennes dit soutenir le peuple malien dans la lutte, mais pense que le Mali ne pourrait résister à la pression internationale. Par conséquent, il invite le gouvernement malien à maintenir le contact avec la communauté régionale et internationale. Aussi, à poursuivre les négociations pour trouver un consensus.

Nafisiatou VEBAMA
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo DAMIBA échange avec les forces vives des Hauts-Bassins

INFOWAKAT

La Russie dénonce la politique « coloniale » de la France au Mali

INFOWAKAT

Pénurie de carburant à l’est : La police municipale met en garde contre la hausse des prix

INFOWAKAT

Mali : Les autorités de la transition ferment les frontières au contingent sénégalais

INFOWAKAT

Burkina : Plus d’une centaine de terroristes neutralisés en un mois

INFOWAKAT

Madjoari : 11 soldats tombés et une quinzaine de terroristes neutralisés

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR