A LA UNE Burkina Politique

Burkina/Politique : Benewende Sankara, « ancien nouveau » président de l’Unir-Ps

Les militants du parti de l’ Union pour la renaissance parti sankariste (Unir/ps) rejetent la démission annoncée de Benewende Stanislas Sankara. Ils ont à l’issue du congrès extraordinaire tenue les 29 ; 30 ;  et 31 mai 2020, maintenu ce dernier à la présidence du parti jusqu’à l’élection de novembre 2020. Et celui-ci prend « acte » de la décision des congressistes.

Stanislas Sankara n’aura été simple militant que quelques heures. Sa démission annoncée samedi 30 mai a été « purement et simplement rejetée « . Il est donc reconduit avec toute l’équipe.

Décision acceptée. Mais Stanislas maintiennent sa volonté de passer le flambeau à un autre en 2021. Et « que ceux qui rêvent que je sois président d’honneur, ou dans l’ombre pour tirer les ficelles du parti se détrompent » dit il.

Sur les critiques par rapport à son adhésion à la majorité présidentielle,  maitre Sankara dira que la position du parti dans la majorité présidentielle a « sauvé » le pays dune « instabilité institutionnelle ».

Du reste , « malgré toute sa bonne volonté, la gouvernance du président Kabore n’a pas engendré la rupture tant attendue ».

Pour ce faire, l’ancien nouveau président de l’Unir/Ps annonce dans les prochains jours un manifeste de « rupture »  dans la gestion des affaires publiques.

Ange L. Jordan MEDA 

INFOWAKAT.NET

ARTICLES SIMILAIRES

Covid19-BF : 01 cas importé confiné à Gaoua

INFOWAKAT

Sécurité : le gouvernement veut déménager le camp de réfugiés de Mentao

Jordan MEDA

Burkina : Ablassé Ouédraogo a « essuyé des « larmes » en voyant le journaliste Damiss dans une clinique

Jordan MEDA

Affaire Béouindé : le TGI de Diébougou désormais chargé du dossier

REDACTION

Mutilation génitale féminine : les jeunes s’engagent pour une « rupture »

Jordan MEDA

Burkina : « Le MPP devrait avoir simplement la décence de faire un second mea culpa », V. TOUGOUMA

Jordan MEDA

1 commentaire

Avatar
INAME Abdoulaye 31 mai 2020 at 13 h 30 min

C’est le contraire qui m’aurait étonné. Le pouvoir est trop précieux pour être abandonné facilement. A moins d’être un dur

Répondre

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR