A LA UNE Actualité Burkina Sécurité

Burkina : quand il y a attaque la priorité n’est pas de donner le bilan des victimes mais de sécuriser la zone (R. Dandjinou)

Lors du point de presse du gouvernement tenu ce 14 novembre 2019, le ministre de la communication, Rémi Dandjinou, répondant à la question de la célérité du gouvernement dans la communication après les attaques, a déclaré que les priorités lorsque des incidents se produisent ne sont pas de donner des bilans. Nous vous proposons un extrait de son discours. 

« Quand il y a attaque, la première réaction du chef sur le site ce n’est pas de compter les victimes pour en faire un décompte à ses supérieurs, mais de stabiliser la zone et d’apporter des réponses à la question sécuritaire. Ensuite il passe à la deuxième étape et se réfère à ses supérieurs donc le maillons de la remonté de l’information n’est pas aussi simple que  cela.

Les hommes sont sur le terrain, ils ont des soucis, c’est leur dernier de vous dire quand i  a une attaque combien de victimes il  y a. Leurs objectifs c’est sécuriser leur espace, protéger leurs hommes et repousser l’attaque, après ils feront le décompte.

Mais nos on veut on veut qu’ils fassent le décompte pendant qu’ils sont dans le feu de l’action.

Vous parler de Boungou, c’est normal, mais les premiers qui étaient sur le terrain c’était les miniers.

On peut réduire les délais et nous  y travaillons « .

Ange L. Jordan MEDA

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Buzz de la semaine : que retenir de l' »invitation » des chefs d’Etat du G5 Sahel à Pau?

Infowakat MEDA

Santé : connaitre les 03 types de tatouage pour mieux les assumer

Infowakat MEDA

Compte rendu du Conseil des ministres du 6 décembre 2019

INFOWAKAT

Burkina : 68 milliards de dépenses fiscales accordés en 2018

Infowakat MEDA

Burkina : au moins 28 terroristes neutralisés au Nord

Infowakat MEDA

Burkina : La 5ème année du pouvoir de Roch sera capitale

Infowakat MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR