Actualité Burkina Sports

Burkina VS Botswana : Un match de football ou un ring de boxe ?

Les poulains de Paulo DUARTE ont affronté les Zèbres du Botswana ce dimanche 04 septembre 2016 à partir de 14h au Stade du 4 Août. Le match s’est terminé par la qualification des étalons pour la prochaine CAN au Gabon. Deux (2) buts à (1) en défaveur des hôtes du Burkina. Mais le match ne s’est pas terminé sans incident. Il serait égoïste et absurde d’occulter les trois (3) cartons rouges partagés entre les deux équipes mais aussi, la pelouse qui, à un certain moment, s’était transformée en un ring de combat.

Un match pas comme les autres ! Cette fois-ci les étalons se sont défendus en vrai Burkimbiya. Les poulains de DUARTE, quelque peu déçus de leur situation qui se détériorait à un certain moment du match, recouraient à d’autres fins moins appréciés pour s’imposer à domicile. Il fallait, advienne que pourra, être vainqueur et participer à la CAN 2017 au Gabon. Dans cette quête de victoire, les étalons vivaient un climat délétère avec la « maudite » main du remplaçant de Charles Kaboré qui a manié la balle dans le carré de Daouda Diakité. Adama Guira, puisse qu’il s’agit de sa main, a par maladresse occasionné un penalty à 10 minutes de la fin du temps réglementaire en faveur des Zèbres. La tension montait face à la pression des supporteurs qui avaient envahi le stade depuis la mi-journée. Il fallait impérativement trouver une solution pour relever cette pente. Voilà le vrai problème !

Le temps passait et les joueurs burkinabè, dominés sur leur pelouse, courraient contre les aiguilles de la montre. La bile de colère de  certains avait atteint l’ultime niveau. Plus rien n’allait au stade du 4 Août. Une pelouse submergée par l’eau de pluie. Des tirs dévoyés par les eaux. Il était difficile pour les deux équipes d’éjecter des tirs cadrés. Le public n’en pouvait plus. Il fallait donc satisfaire les spectateurs. La solution tardait à venir. Les joueurs, traumatisés par la pression de leur public, voulaient user de tous les moyens pour mériter la confiance du peuple. C’est ainsi que Steeve yago, incapable de trouver le chemin des filets de l’équipe adverse, a transformé la pelouse en un ring de combat. Le fair-play a été étouffé par son coup de poing violent envoyé à son adversaire. Le carton rouge n’a plus tardé dans la poche droite de l’arbitre. L’hospitalité des hommes intègres s’était évanouie. Steeve Yago est exclu du jeu. La tâche des Etalons se compliquait. A la dernière seconde du temps additionnelle, Banou Diawara offre la victoire au Burkinabè. Victoire mérité ou pas, d’autant plus que c’est à la 99e minute du temps additionnel que les Etalons ont trouvé le chemin des filets ? En tout état de cause, les Etalons doivent mieux se comporter pour espérer se faire sentir au Gabon.

Armand Kinda

Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Sécurité : l’armée annoncé avoir neutralisé plusieurs terroristes dans diverses localités

INFOWAKAT

CAN 2021 : Les Étalons se qualifient dans la douleur pour les 8è de finale

INFOWAKAT

Sécurité : Le Mali souhaite réviser les accords de défense conclus avec la France !

INFOWAKAT

Concours direct de recrutement de 36 auditeurs de justice, session 2021 : Les résultats définitifs

INFOWAKAT

Economie : La Covid-19 a enrichie les riches et augmenté le degré de la pauvreté dans le monde

INFOWAKAT

Burkina : la Primature en deuil

INFOWAKAT

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR