A LA UNE Burkina Politique

Burkina : Zéphirin Diabré veut que ses solutions soient testées après les élections

Ce vendredi 17 janvier 2020, des voeux de sécurité, d’intégrité territoriale, d’unité nationale, de paix , d’harmonie de coeur ont été formulés par le président de l’Union pour le progrès et le changement pour la nation burkinabè. En présence des ces militants, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) indique commencer cette nouvelle année avec pour ambition de remporter les élections.

Moussa Zerbo

<< C’est devenu une tradition à l’UPC, chaque année nous nous réunissons pour nous formuler les voeux mutuellement, c’est le moment pour nous de faire une retrospective de tout ce qui a été fait jusque là. Le parti a pu mener et tenir ses instances comme il se doit >>, affirme Moussa Zerbo, député de l’UPC.

Le parti se dit serein quant aux elections qui arrivent. << Nous avons des structures fonctionnelles, ce qui nous permet de dire que les elections de 2020 sont à la portée de l’union pour le progrès et le changement>>, soutien le député.

Quelques defis concernant la nation ont été relevés par l’Union pour le progrès et le changement. Il s’agit des défis d’ordre sécuritaire, la reconciliation national, et la cohésion sociale. L’UPC atteste avoir des capacités et des moyens pour amener la sérénite dans le pays.

Zéphirin Diabré

En rappelant le contexte difficile du pays en 2019, Zéphirin Diabré exprime ses hommages aux FDS qui défendent la patrie au peril de leur vie.

<< Depuis 2016, notre pays est victime de la mauvaise gouvernance du pouvoir en place. L’année 2019 a été pour l’UPC une année de consolidation des structures dans le territoire national. 2020 est une année decisive >>, dit-il.

Il exhorte ses militants à plus d’engagement pour faire de l’UPC, la machine gagnante des prochaines élections du Burkina Faso. Selon Zéphirin Diabré, c’est avec un optimisme que l’UPC aborde la nouvelle année.

<< Nous savons que les Burkinabè ont compris que seul l’UPC peut apporter le grand changement auxquelles ils aspirent. Ils savent que l’UPC est le plus grand parti du pays qui n’a pas encore géré les affaires de l’Etat et ils ont compris qu’il est tant de nous essayer parce que nos solutions n’ont pas encore été testées >>.

Nafisiatou Vebama
Infowakat.net

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina : mode opératoire d’un arnaqueur de parents en détresse

Jordan MEDA

Niger : 20 morts dans une bousculade au cours d’une distribution de vivres

INFOWAKAT

Santé : Le ministre de la santé constate un manque de lit au CHU Charles de Gaulle

Jordan MEDA

Burkina : un soldat de Barkhane retrouvé mort dans son campement (armée française)

Jordan MEDA

Annulation des concours professionnels et directs d’entrée à l’IFORD, session 2020.

INFOWAKAT

Attaque à Pansi : 24 personnes tuées (gouverneur Sahel)

Jordan MEDA

Laisser un Commentaire

Infowakat

GRATUIT
VOIR